Nous suivre Info chimie

Cotations du 08/01/2016 au 13/01/2016

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Le prix du pétrole brut a nettement plongé la semaine dernière, avec une chute de plus de 17 %. Un phénomène qui a engendré une atmosphère négative pour les prix en aval. Le prix du Brent, qui fait référence en Europe, a dégringolé de 6,32 $ par baril, à 30,10 $/b. Il y a un an, il dépassait les 100 $/b. Le prix spot du naphta en Europe de l'Ouest a chuté de 70 $/t, soit de plus de 18 %. Les clients ont eu ainsi la main sur les marchés pétrochimiques, tous les prix spot étant orientés à la baisse. Et trois des quatre derniers prix contrats de janvier se sont conclus en baisse. Le quatrième n'a pas encore été fixé mais devrait lui aussi être en retrait.
 

Le prix de l'éthylène a chuté de 60 €/t, sous l'influence conjuguée de la tendance négative des prix des matières premières et des dérivés. Le prix spot du propylène a flanché de 30 €/t.
 

Les aromatiques ont affiché toutefois une surprenante résistance, ne cédant que très peu. Les prix spot du benzène et des mélanges de xylène ont perdu environ 30 $/t. Le prix contrat de janvier du paraxylène s'est conclu en baisse de 40 €/t. Le prix spot a glissé de 40 $/t en écho. Le prix contrat de l'orthoxylène s'est contracté de seulement 17 €/t. Mais son prix spot a plongé de 70 $/t. Le prix spot du styrène n'a reculé que de 30 $/t, les vendeurs se satisfaisant d'une petite victoire pour le moral.
 

Du côté des intermédiaires, le prix spot du méthanol a atteint un niveau historiquement bas en Europe avec une nouvelle chute de 40 €/t, soit 19 %. Aux États-Unis, il a glissé de 10 cents/gallon pour atteindre 52 cts/gal. Le prix contrat de janvier de l'éthylène glycol s'est négocié en retrait de 70 €/t. Le prix spot s'est effondré d'autant. Les discussions pour le prix contrat de janvier de l'acrylonitrile n'avaient pas encore démarré.
 

Les prix spot des polymères ont tous été orientés à la baisse, mais avec de grandes différences. Le prix du polyéthylène (PE) basse densité a dégringolé de 100 $/t. Ceux du PE basse densité linéaire et du PE haute densité de grade injection ont perdu 60 $/t. Celui du PE haute densité de grade soufflage n'a toutefois pas bougé. Les prix du polypropylène ont plongé de 140 à 180 $/t, ceux du polystyrène de 110 à 150 $/t.
 

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 08/01/2016 et le 13/01/2016. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2016, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2015 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2015 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2015.
Source : Chimie Pharma Hebdo

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : Cotations du 21 juillet

Pétrochimie : Cotations du 21 juillet

Les inondations massives et meurtrières dans l'Ouest de l'Allemagne et en Belgique ont dominé l'actualité en Europe. Il n'y a pas eu de rapports faisant état de dommages majeurs dans les installations[…]

26/07/2021 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 6 juillet

Pétrochimie : cotations du 6 juillet

Pétrochimie : Cotations du 29 juin

Pétrochimie : Cotations du 29 juin

Pétrochimie : Cotations du 23 juin

Pétrochimie : Cotations du 23 juin

Plus d'articles