Nous suivre Info chimie

Cotations du 08/07/2016 au 13/07/2016

La rédaction

Sujets relatifs :

,

La semaine a été très agitée pour les matières pétrochimiques en Europe. Les prix du brut sont restés stables et les principaux contrats de juillet avaient déjà été conclus. L'attention s'est donc focalisée sur les marchés spot et les accords pour les prix des dérivés. En conséquence d'une demande nettement orientée à la baisse, la chaîne entière des oléfines et polyoléfines a perdu de la valeur.
 

Le prix spot de l'éthylène en Europe du Nord-Ouest a dévissé de 40 €/t. Celui du propylène a abandonné 20 €/t, mais les observateurs notaient que le prix spot avait déjà reculé. La disponibilité était décrite comme très bonne alors que se pose la question d'une demande suffisamment robuste.
 

La situation a été mitigée du côté des aromatiques. Le prix spot du benzène a tressauté de 10 $/t mais ceux du toluène et des mélanges de xylène ont été en retrait, respectivement de 20 $/t et de 30 $/t. Les deux souffrent de la demande faible dans les applications pour les indices d'octane des essences. En raison de l'abondance de pétrole brut léger dans l'Atlantique, les raffineurs n'ont pas besoin d'aromatiques pour améliorer les indices d'octane.
 

Le prix spot du styrène a surpris les clients en raison d'une hausse de 30 €/t la semaine dernière. Ils s'attendaient à une disponibilité longue et avaient obtenu des baisses significatives sur le prix contrat de juillet. Sauf que les vendeurs ont vu juste et que la disponibilité en styrène ne dépasse pas la demande actuelle.
 

Le prix du méthanol a flanché de 10 €/t, celui du MTBE de 50 $/t en raison, comme pour le toluène et les mélanges de xylène, d'une baisse de la demande dans les mélanges d'essence.
 

Le dernier contrat de juillet pour les intermédiaires a été fixé. Le prix de l'acrylonitrile affiche une hausse modeste de 18 €/t.
 

Les prix contrats de juin pour les polymères ont tous enregistré des baisses. Ceux du polyéthylène basse densité (PEbd) et du PEbd linéaire ont perdu de 50 à 60 €/t. Tous les autres prix contrat des polymères ont plongé de 80 à 120 €/t. Les producteurs mentionnent déjà des rabais de 80 à 100 €/t pour juillet, alors que les clients réclament des baisses d'au moins 150 €/t. Les prix spot du PEbd, du PEbdl et du polystyrène ont vacillé de 90 à 110 $/t.

 

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 08/07/2016 et le 13/07/2016. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2016, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2016 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2015 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2015.
Source : Chimie Pharma Hebdo

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 17 novembre 2020

Pétrochimie : cotations du 17 novembre 2020

Avec l'élection d'un « adulte » à la présidence des États-Unis, les marchés mondiaux se sont redressés dans l'espoir de moins de tweets et de plus[…]

24/11/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 3 novembre 2020

Pétrochimie : cotations du 3 novembre 2020

Pétrochimie : cotations du 20 octobre 2020

Pétrochimie : cotations du 20 octobre 2020

Pétrochimie : cotations du 13 octobre 2020

Pétrochimie : cotations du 13 octobre 2020

Plus d'articles