Nous suivre Info chimie

Cotations du 10/06/11 au 15/06/11

Sujets relatifs :

, ,
Cotations du 10/06/11 au 15/06/11

Cotations relevées dans le nord de l'Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 10/06/11 et le 15/06/11. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2011, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2011 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2010 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2010.

La plupart des marchés pétrochimiques ont été perçus la semaine passée comme très inégaux et sans indiquer de direction claire des deux rives de l'Atlantique. Dans le nord-ouest de l'Europe, les prix spot des oléfines étaient à la baisse. Le prix de l'éthylène s'est encore nettement abaissé pour la deuxième semaine consécutive avec une perte de 40 €/t. Le prix du grade polymère du propylène a perdu moitié moins, pendant que celui du grade chimique reculait de 10 €/t.

Le marché des aromatiques dans le Golfe du Mexique s'est montré terne. Le marché des xylènes mélangés a poursuivi sa décru avec un prix en baisse de 20 cts/gal. Le seul gagnant a été le prix du contrat en retard de mai pour le styrène, qui a grignoté 4 cts/lb. En Europe, les prix des aromatiques se sont relevés. Celui du benzène a gagné 50 $/t, celui du toluène, 20 $/t. Le prix spot du styrène a repris entre 70 et 90 $/t. Le prix du MTBE a aussi repris des forces, avec une hausse d'environ 15 $/t.

Les clients ont fait la pluie et le beau temps sur le marché des polymères pour cette première moitié de juin. Spot ou contrat, les prix ont généralement reculé, parfois très fortement. En Europe, les plus grands déclins ont concerné les prix du polyéthylène haute densité (-200 $/t) et du polypropylène (-240 $/t pour le grade homo-injection et -340 $/t pour le grade copolymère). Les prix du polyéthylène basse densité et basse densité linéaire ont respectivement reculé de 110 à 160 $/t tandis que celui du polystyrène a limité la casse avec une perte de 50 à 85 $/t. Les prix contrats de juin des polyoléfines en Europe ont reculé de 40 €/t, tandis que ceux du polystyrène se sont négociés en baisse de 55 €/t pour le grade standard et de 25 €/t pour le grade choc. En Amérique du Nord, les prix spot du polyéthylène et du polystyrène ont perdu 100 $/t, quand celui du polypropylène chutait de 200 voire 300 $/t. Du côté des contrats de juin, les prix du polyéthylène ont reculé de 6 à 9 cts/lb, quand ceux du polypropylène et du polystyrène abandonnaient entre 14 et 16 cts/lb. L'exception notable aura été le PVC. Les prix à l'export depuis les États-Unis ont augmenté de 80 $/t, et de 150 $/t depuis l'Europe. Les prix contrat de mai se sont négociés en hausse de 5 cts/lb aux Etats-Unis et de 85 €/t en Europe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

La société Activation lauréate du prix Montgolfier 2021

La société Activation lauréate du prix Montgolfier 2021

Vivien Henryon, président fondateur de la société lyonnaise Activation, a remporté le prix Montgolfier 2021 de la Société d’encouragement de l’industrie nationale (SEIN). Son entreprise,[…]

30/06/2021 | Carnet / NominationsPrix
Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

La flambée des prix des matières premières inquiète le secteur des peintures

La flambée des prix des matières premières inquiète le secteur des peintures

Les lauréats du prix Franklin-Lavoisier dévoilés

Les lauréats du prix Franklin-Lavoisier dévoilés

Plus d'articles