Nous suivre Info chimie

Cotations du 12/05/17 au 17/05/17

La rédaction

Sujets relatifs :

,

La semaine a été agitée sur les marchés pétrochimiques européens. Ce qui est assez inhabituel en milieu de mois. Le facteur clé est venu de l'amont, avec les annonces des géants du pétrole comme l'Arabie saoudite et la Russie de réduire leurs productions. Non seulement cela a généré un regain de 1,65 $ par baril, à 51,98 $/b, mais cela a eu une répercussion directe sur les prix des matières pétrochimiques. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest s'est raffermi de 10 $/t.

Le marché des oléfines est demeuré calme. Le prix spot de l'éthylène s'est adouci de 10 $/t. Alors qu'une contraction du prix du propylène était attendue, son prix s'est maintenu. La production s'est pourtant améliorée, que ce soit depuis les vapocraqueurs ou les raffineries, mais les clients n'ont pas encore fait pression à la baisse sur les prix. La situation a été plus agitée du côté des aromatiques. Le prix spot du benzène a nettement forci, de 90 $/t. Ceux du toluène et des mélanges de xylène ont augmenté de 60 $/t et de 50 $/t respectivement. Des évolutions inhabituelles ont été observées du côté des isomères du xylène. Le prix contrat de mai pour le paraxylène a été corrigé à la baisse, de 40 €/t, contre -25 €/t la semaine précédente (CPH n°801). Cette nouvelle donne a créé une situation étrange car le prix du paraxylène est, du coup, inférieur à celui de l'orthoxylène. Le prix spot de l'orthoxylène a par ailleurs repris 40 $/t. Les deux prix spot sont ainsi presque au niveau des prix contrats. Le prix spot du styrène a lui aussi gagné 40 $/t.

Autre situation rare : le prix spot du méthanol s'est contracté de 20 €/t tandis que celui du MTBE a continué de progresser, cette fois de 30 $/t.

Les prix spot des polymères ont subi des pertes à trois chiffres, mais de manière très hétérogène. Le prix du polyéthylène (PE) basse densité a sombré de 200 $/t. Ceux du polystyrène de grade choc a dévissé de 190 $/t, celui du polypropylène de grade copolymère de 180 $/t. La plupart des autres baisses ont été contenues entre 100 et 150 $/t. À l'inverse, les prix contrats pour avril ont repris des couleurs. Ceux du PE ont augmenté de 20 à 50 €/t, ceux du polypropylène de 70 à 80 €/t, et ceux du polystyrène de 130 à 140 €/t. Ces effets reflètent les augmentations des prix des monomères le mois dernier, mais les clients indiquent qu'ils vont pousser pour obtenir des baisses drastiques pour le mois de mai.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : Cotations du 21 juillet

Pétrochimie : Cotations du 21 juillet

Les inondations massives et meurtrières dans l'Ouest de l'Allemagne et en Belgique ont dominé l'actualité en Europe. Il n'y a pas eu de rapports faisant état de dommages majeurs dans les installations[…]

26/07/2021 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 6 juillet

Pétrochimie : cotations du 6 juillet

Pétrochimie : Cotations du 29 juin

Pétrochimie : Cotations du 29 juin

Pétrochimie : Cotations du 23 juin

Pétrochimie : Cotations du 23 juin

Plus d'articles