Nous suivre Info chimie

Cotations du 12/10/2018 au 17/10/2018

La rédaction

Sujets relatifs :

,
Cotations du 12/10/2018 au 17/10/2018

© Chimie Pharma Hebdo

La semaine a été très calme, tandis que clients, vendeurs et traders s'en revenaient de la conférence annuelle de l'EPCA. Malgré la consistance des débats, cela n'a pas eu vraiment d'influence sur les prix, peut-être parce qu'aucune tendance claire ne s'est esquissée. Le prix du Brent a continué de faiblir après ses récentes hausses. Mais la demande en aval est demeurée forte pour la plupart des marchés finaux. Par ailleurs, le cycle de production de biens finis pour la saison des fêtes de fin d'année vient de s'enclencher. Les producteurs pétrochimiques, d'intermédiaires et de polymères comptent sur une forte demande. Le prix du Brent a fléchi de 2,50 dollars par baril, à 80,08 $/b. Le prix spot du naphta a perdu 25 $/t. Une bonne nouvelle pour les opérateurs de vapocraqueurs. Car, pendant ce temps, le prix spot de l'éthylène continue de retrouver des couleurs, avec un gain de 20 E/t. Le prix du propylène n'a pas bronché. Celui du butadiène a gagné 30 E/t. Malgré cela, les prix spot de l'éthylène et du butadiène évoluent sous le niveau des prix contrats. Seul celui du propylène est en adéquation.

Le marché des aromatiques s'est montré très atone. Les prix spot du benzène et des mélanges de xylène se sont maintenus, celui du toluène a grignoté 20 $/t. Le prix contrat de l'orthoxylène a été reconduit de septembre à octobre. Le styrène a été le grand perdant de la semaine, avec un prix spot en chute de 65 $/t. À l'inverse, le méthanol a été le grand gagnant de la semaine avec un prix en progression de 70 $/t malgré un retour de bons volumes sur le marché. La situation a été très inhabituelle pour l'éthylène glycol. Alors qu'à cette époque de l'année, les parties prenantes finalisent le prix d'octobre et commencent à se concentrer sur le prix de novembre, le prix contrat de septembre a été révisé. Initialement, le prix d'août avait été reconduit pour un mois. Mais il y a finalement eu une augmentation rétroactive de 13 E/t. Certains observateurs se demandent pourquoi un si petit changement nécessite à ce point de bouleverser les habitudes.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 19 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 19 novembre 2019

Les hydrocarbures primaires et les matières premières se sont tenus tranquilles, cette semaine, sur les marchés pétrochimiques européens. De même pour les oléfines. C’est souvent le cas au[…]

22/11/2019 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 12 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 12 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 5 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 5 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 22 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 22 octobre 2019

Plus d'articles