Nous suivre Info chimie

Cotations du 14/12/2018 au 19/12/2018

La rédaction

Sujets relatifs :

,
Cotations du 14/12/2018 au 19/12/2018

© Chimie Pharma Hebdo

Malgré les problèmes de niveau du Rhin, ce mois de décembre se termine presque comme un mois de décembre habituel. Les prix spot se sont presque tous affaiblis au cours de cette troisième semaine de décembre, comme c'est généralement le cas. Personne ne veut démarrer l'année suivante avec des stocks trop conséquents. Cela étant, les baisses ont été très modérées cette année. Aucune dégringolade notable, comme cela a pu arriver ces derniers mois, n'a été recensée, et ce, malgré la faiblesse des prix de l'énergie et des matières premières.

Le prix du Brent a perdu 3,22 dollars par baril, à 57,24 $/b. Donc sous la barre du 60 $/b, considéré comme un niveau charnière. Au-delà, cela devient un vrai soutien, en deçà, cela génère de la pression pour les producteurs pétrochimiques. En parallèle, le prix spot du naphta a perdu 30 $/t et est passé sous le niveau charnière des 500 $/t. Le prix spot de l'éthylène a fléchi de 10 E/t, celui du propylène de 20 E/t. Les producteurs d'oléfines parviennent ainsi à conserver un peu de marge. Le prix du butadiène s'est maintenu grâce à la reprise des échanges sur le Rhin, lequel retrouve des niveaux plus intéressants.

Le prix du benzène a faibli, comme habituellement avec une baisse du prix du pétrole brut, mais de manière modérée avec seulement 20 $/t en moins. Le prix contrat de décembre du toluène s'est négocié en retrait de 40 E/t. Celui de l'orthoxylène a été finalisé avec une décrue de 30 E/t. Le prix spot a faibli de 20 $/t en parallèle. Seuls les contrats du paraxylène et de l'éthylène glycol n'ont pas encore été conclus pour décembre.

Le retour du froid en Europe a permis au prix du MTBE de remonter de 20 $/t. Mais il n'est pas sûr, selon certains observateurs du marché, que ce regain perdure. Le prix contrat de l'acrylonitrile pour novembre a finalement abouti, après d'âpres négociations, à une baisse de 98 E/t. Le niveau spot évolue déjà bien en deçà.

Du côté des polymères, la tendance était évoquée comme profitable aux polyoléfines. Les clients se sont montrés opportunistes. La demande asiatique en polystyrène était par ailleurs décrite par les observateurs du marché comme particulièrement robuste.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 22 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 22 octobre 2019

Alors que les marchés pétrochimiques européens étaient déjà assez tranquilles, cette semaine, on peut parler de calme absolu. On a rarement vu, même en plein été, une semaine[…]

25/10/2019 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 15 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 15 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 8 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 8 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 1er octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 1er octobre 2019

Plus d'articles