Nous suivre Info chimie

Cotations du 15/01/2016 au 20/01/2016

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Le thème de la semaine dernière pour la plupart des prix des matières pétrochimiques a été de continuer à se contracter mais de manière un peu moins rapide. Ce qui, par les temps qui courent, passe du coup pour une bonne nouvelle. Le prix du Brent a trébuché encore de 2 $/baril, à 28,10 $/b. Au regard des chutes des deux semaines précédentes, les observateurs du marché estiment que le prix du pétrole brut a vraiment dû toucher le fond et qu'il ne tomberait pas plus. En Europe du Nord-Ouest, le prix du naphta a encore flanché de 10 $/t.
 

Le prix spot de l'éthylène a été l'un des rares gagnants de la semaine, avec une hausse de 20 €/t. Celui du propylène a également grignoté 10 €/t. Les vendeurs ont tenté de protéger leurs marges face à la chute des matières premières. En revanche, le prix spot du butadiène a dévissé de 70 €/t.
 

La tendance était aussi à la baisse pour les prix spot des aromatiques. Celui du benzène a chuté de 60 $/t. Ceux du toluène et des mélanges de xylène ont respectivement abandonné 40 $/t et 30 $/t. Là encore, les observateurs estiment que les prix atteignent leurs seuils bas.
 

Du côté des intermédiaires, le prix spot du méthanol a glissé de 20 €/t, celui du MTBE de 40 $/t. Avec les nouvelles capacités de production qui sont actuellement mises en service en Amérique du Nord, les prix régionaux dégringolent, atteignant des seuils bas historiques de 45 à 47 cts/gallon.
 

Le prix spot de l'éthylène glycol a fondu de 50 €/t, celui de l'acrylonitrile a plongé de 70 $/t. Le prix contrat de l'acrylonitrile pour janvier a été conclu en baisse de 65 €/t. Les négociations avaient démarré tardivement et ont visiblement été tendues. Les observateurs estiment que dès que les vendeurs ont compris la tendance fermement baissière des autres commodités, ils n'ont finalement pas hésité à accepter l'idée d'une contraction modeste en espérant un retour à la hausse rapidement.
 

Pour les plastiques, le prix spot du polypropylène de grade homo injection a glissé de 20 $/t. Selon certaines sources, une baisse de 50 €/t serait envisagée pour le prix contrat de janvier, mais elle n'a pas été confirmé officiellement.

 

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 15/01/2016 et le 20/01/2016. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2016, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2015 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2015 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2015.
Source : Chimie Pharma Hebdo

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 28 juillet

Pétrochimie : cotations du 28 juillet

Les prix de l'énergie et des matières premières étaient en hausse, la semaine dernière, tout comme ceux des oléfines et des principaux aromatiques. Le reste du marché des produits de base a[…]

30/07/2021 | Cotations
Pétrochimie : Cotations du 21 juillet

Pétrochimie : Cotations du 21 juillet

Pétrochimie : cotations du 6 juillet

Pétrochimie : cotations du 6 juillet

Pétrochimie : Cotations du 29 juin

Pétrochimie : Cotations du 29 juin

Plus d'articles