Nous suivre Info chimie

Cotations du 15/12/17 au 21/12/17

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Les marchés pétrochimiques européens ont conservé une activité soutenue avant d'entamer cette dernière semaine de l'année 2017. Le prix du Brent s'est renforcé d'environ deux dollars le baril, à 64,32 $/b. Le prix spot du naphta a grimpé de 20 $/t. En raison d'arrêts inopinés de certains vapocraqueurs, les niveaux spot des oléfines se sont soudainement envolés. Les aromatiques, en revanche, étaient plutôt orientés à la baisse. Les intermédiaires sont restés stables et les polymères ont repris quelques couleurs.

Le prix spot de l'éthylène a repris 60 E/t, celui du propylène 70 E/t, face aux arrêts non prévus de production, même si les problèmes ont été résolus rapidement pour la plupart. Le prix spot du butadiène n'a gagné que 20 E/t sous l'effet d'un regain à l'export des États-Unis vers l'Asie.

Côté aromatiques, le prix spot du benzène a glissé de 30 $/t et devrait poursuivre une décrue en janvier selon les prévisions. Plusieurs unités de styrène devraient s'arrêter pour des opérations de maintenance en début d'année, ce qui réduira la demande en benzène. Après plusieurs semaines d'affaiblissement, le niveau du toluène s'est stabilisé. Par contre, le prix spot des mélanges de xylène a plongé de 120 $/t. Ceux des isomères n'ont pas bronché. Le prix du styrène a faibli de 40 $/t. Les vendeurs avaient déjà anticipé le fait que les clients auraient déjà constitué des stocks pour anticiper les arrêts prévus de maintenance début 2018.

Le prix du méthanol s'est redressé de 30 $/t.

Parmi les polymères, les prix du polyéthylène ont engrangé environ 50 $/t. Les contrats de décembre pour les polyoléfines ont été finalisés de manière précoce. En raison de la reconduction des prix contrats des oléfines entre octobre et novembre, les marchés des polymères ont fait l'impasse sur novembre et sont directement passés aux contrats de décembre. Les hausses des prix des monomères (de 35 E/t pour l'éthylène et de 65 E/t pour le propylène) ont généré des regains similaires pour leurs polymères respectifs, répercutant ainsi les hausses vers l'aval. Le seul perdant aura été le prix du PVC qui a dévissé de 40 E/t pour le contrat de décembre.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cotations du 12/06/2019 au 18/06/2019

Cotations du 12/06/2019 au 18/06/2019

Les prix de l'énergie sont restés stables pour la deuxième semaine consécutive. Cela a permis aux traders pétrochimiques européens de reprendre leur souffle, après deux semaines difficiles.[…]

24/06/2019 | Spot-scopeCotations
Cotations du 05/06/2019 au 11/06/2019

Cotations du 05/06/2019 au 11/06/2019

Cotations du 29/05/2019 au 04/06/2019

Cotations du 29/05/2019 au 04/06/2019

Cotations du 24/04/2019 au 06/05/2019

Cotations du 24/04/2019 au 06/05/2019

Plus d'articles