Nous suivre Info chimie

Cotations du 16/01 au 22/01/2014

La rédaction

Sujets relatifs :

,

La semaine dernière, ce fut la débâcle sur le marché des matières premières pétrochimiques, avec seulement de rares gagnants. Le prix spot de l'éthylène en Europe a plongé de 150 €/t, en raison des nouvelles d'une plus grande offre disponible après les récentes contractions, ainsi qu'en raison de questionnements sur une demande réellement soutenue en dérivés. De façon surprenante, le prix spot du naphta a progressé de 25 $/t, impactant les marges des vapocraqueurs. La seule lueur d'espoir pour les producteurs d'oléfines fut le propylène, dont le prix spot a gagné 60-70 €/t, à cause de la moindre disponibilité depuis certaines raffineries. Le butadiène a, lui aussi, battu en retraite, avec un prix en recul de 50 $/t.

 

Tout comme le marché des oléfines, celui des aromatiques a été secoué. Le prix spot du benzène a régressé de 10 cts/gal dans le Golfe du Mexique, celui du toluène de 5 cts/gal et celui du styrène de 3 cts/lb. La dégringolade a été plus intense en Europe, avec le prix spot du benzène qui a chuté de 110 $/t et celui du styrène qui a perdu 50 $/t. Seul le prix spot du toluène a été capable de dégager un petit gain de 15 $/t.

 

Les vendeurs nord-américains de polyoléfines ont réussi à augmenter de quelques centimes les prix contrats de janvier, mais les prix des polymères sont restés stables dans l'ensemble et un sentiment négatif a plané sur le marché. Le prix contrat de janvier du polyéthylène (PE) a été conclu en hausse de 2 cts/lb en Amérique du Nord, à l'exception du PE basse densité linéaire. Celui du polypropylène a augmenté de 5 cts/lb. Les prix spot ont maintenu leur niveau mais les traders étaient inquiets pour la suite. Les producteurs de PE ont proposé des augmentations de 5 cts/lb pour février, mais l'offre a été freinée par plusieurs pannes. Une récession est anticipée une fois que les unités seront remises en services. Même sentiment en Europe, où des grèves ont handicapé les productions.

 

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 16/01/14 et le 22/01/14. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2014, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2013 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2013 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2013.
Source : IHS Chemical Week

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 21 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 21 juillet 2020

Les marchés pétrochimiques européens ont été très actifs cette semaine. Ce qui est inhabituel pour un milieu de mois de juillet. Mais cette année, rien ne se déroule comme prévu. En[…]

23/07/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 13 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 13 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 7 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 7 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 30 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 30 juin 2020

Plus d'articles