Nous suivre Info chimie

Cotations du 16/06/2016 au 22/06/2016

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Les prix des matières pétrochimiques en Europe sont restés relativement inchangés au cours de la première quinzaine de juin. Ceux des polymères pour les contrats de mai ont été conclus en légères hausses, mais le marché semble indiquer que les prix ont atteint un plafond actuellement.
 

Face à un prix atone du pétrole brut, celui du naphta a fléchi de 10 $/t en Europe du Nord-Ouest. Sans réelle indication en amont, les prix des oléfines ont également flanché. Le prix spot de l'éthylène a abandonné 20 €/t. Celui du propylène, qui avait déjà régressé suite à la conclusion du prix contrat, a encore reculé de 10 €/t. Le prix spot du butadiène s'est contracté de 30 €/t.
 

Le marché des aromatiques a été particulièrement morne. Seul mouvement notable : le prix spot du styrène qui a dévissé de 70 $/t. Ce qui n'a pas surpris les observateurs du marché pour plusieurs raisons. D'une part, car le prix spot du monomère s'est accroché à ses gains malgré les progressions plus faibles pour l'éthylène et le benzène. D'autre part, et c'est sans doute la raison principale, les prix sont montés très haut pour le styrène en Europe par rapport aux autres régions dans le monde. Ce qui a favorisé les importations. Or ces importations ont commencé à être livrées au moment même où l'anxiété se durcit dans les milieux des affaires en Europe en raison du vote très incertain sur le « Brexit ».
 

Du côté des polymères, les prix spot ont plutôt faibli alors que les prix contrat de mai ont forci. Les producteurs ont réussi à faire passer des hausses significatives au cours de ce printemps. Mais la faiblesse des prix spot et la croissance des volumes importés suggèrent qu'un pic a sans doute été atteint, estiment les observateurs du marché.
 

Le prix spot du polyéthylène (PE) basse densité a faibli de 50 $/t tandis que son prix contrat a été reconduit d'avril à mai. Celui du PE basse densité linéaire a perdu 80 $/t le prix contrat de mai s'affaissant de 50 €/t. Pour tous les autres types de polyoléfines, comme pour le polystyrène (PS), les prix contrats se sont musclés de 20 à 50 €/t. Le prix spot du PE haute densité s'est effondré de 100 $/t. Celui du polypropylène de 50 $/t. Le prix spot du PS de grade standard a trébuché de seulement 20 $/t, celui de grade choc a sombré de 80 $/t.

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 16/06/2016 et le 22/06/2016. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1)
qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2016, (Q2) contrats du
deuxième trimestre 2016 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2015 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2015.
Source : Chimie Pharma Hebdo

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Ce fut une semaine très calme pour la plupart des transactions pétrochimiques en Europe. À l'exception notable du styrène qui reste très volatil. Les polymères ont poursuivi leur ascension sur le[…]

28/04/2021 | Cotations
Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Plus d'articles