Nous suivre Info chimie

Cotations du 19/10/2018 au 24/10/2018

La rédaction

Sujets relatifs :

,
Cotations du 19/10/2018 au 24/10/2018

© CPH

Le niveau du Rhin est bas depuis des mois, limitant le trafic maritime pour de nombreuses commodités. Mais le point critique a vraiment été atteint, la semaine dernière. Le trafic est désormais très limité, notamment à proximité de Francfort. Les stocks pétrochimiques de base s'accumulent aux terminaux et sur les usines côtières. En amont des rivières et pour les usines dans les terres, les réductions de production sont inévitables et les déclarations de force majeure s'amoncellent. Les alternatives par route, rail et pipeline sont déjà au maximum.

Les prix ont pourtant été à la baisse, avec des déclins de 5 à 10 %. Le prix du Brent a fléchi de 4 dollars par baril, à 76,17 $/b. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a reculé de 55 $/t. Le prix spot de l'éthylène a toutefois réussi à se maintenir. Celui du propylène a flanché de 60 E/t, celui du butadiène de 20 E/t.

Les prix des aromatiques ont tous faibli, à des degrés divers. Le prix spot du benzène a perdu 40 $/t, celui du toluène 30 $/t. Malgré un marché tendu en raison de la forte demande asiatique pour le polyester, le prix des mélanges de xylène a dévissé de 80 $/t. Du côté des isomères, les prix du paraxylène et de l'orthoxylène ont abandonné respectivement 70 $/t et 60 $/t. Le prix du styrène a seulement fléchi de 40 $/t.

Fort depuis quelques semaines, le prix du méthanol s'est contracté de 40 E/t. Celui du MTBE a plongé de 110 $/t. L'éthylène glycol a vu son prix décliner de 40 E/t tandis que celui de l'acrylonitrile a dégringolé de 105 $/t.

Ces mouvements à la baisse n'ont toutefois pas eu tellement de répercussion sur les prix des polymères. Ces volumes sont plutôt transportés par rail et route. De plus, les prix avaient déjà reculé, ces dernières semaines, et la marge de manoeuvre était encore plus étroite.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : Cotations du 3 septembre 2019

Pétrochimie : Cotations du 3 septembre 2019

Les orientations de septembre ont été contrastées sur les marchés réglés à partir des prix spot ou contrat. Dans le négoce d’hydrocarbures, le brut Brent a baissé d’un[…]

13/09/2019 | Cotations
Pétrochimie : Cotations du 10 septembre 2019

Pétrochimie : Cotations du 10 septembre 2019

Pétrochimie : cotations du 26 août 2019

Pétrochimie : cotations du 26 août 2019

Pétrochimie : cotations du 20 août 2019

Pétrochimie : cotations du 20 août 2019

Plus d'articles