Nous suivre Info chimie

Cotations du 20/03/2015 au 25/03/2015

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Les prix des matières pétrochimiques en Europe se sont tous renforcés la semaine dernière. Des hausses liées à des prix en rebond pour le pétrole brut et les matières premières, mais aussi par les augmentations du côté des polymères. Le prix du Brent a gonflé de 4 $ le baril, à 57 $/b, et le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest s'est revigoré de 40 $/t. Des fondations idéales pour un regain des prix des oléfines. Même si les observateurs du marché ont considéré ces regains modestes. Le prix de l'éthylène s'est apprécié de seulement 20 €/t, ceux du butadiène et du propylène ont grignoté 10 €/t. Au regard des forts gains sur le marché spot des polymères, les vendeurs n'ont pas caché leur déception sur ces hausses des prix des oléfines. Mais les clients répliquaient que les tensions dans les polymères reflétaient plus la conséquence de certains arrêts de production et de stocks bas que le résultat d'une forte demande. Ce qui ne pouvait pas, selon ce point de vue, redonner une forte dynamique aux prix des monomères.
 

Les prix spot des aromatiques se sont aussi renforcés. Celui du benzène a progressé de 60 $/t. Ceux du toluène et des mélanges de xylène ont affiché des hausses de 50 $/t. Le prix du styrène a poursuivi sur son rythme effréné avec un nouveau bond de 130 $/t. Le segment des intermédiaires pour fibres est demeuré plat.
 

Le méthanol a vu son prix augmenté de 20 €/t, celui du MTBE gagnant 20 $/t. Après l'accident dans le Canal de Houston début mars (CPH n°s 710 et 711), la situation était revenue à la normale en milieu de semaine dernière. Les prix spot du MTBE s'étaient musclés en conséquence en Europe, le Canal de Houston étant l'une des sources principales d'approvisionnement, mais cela ne devrait pas durer. Les exportateurs estiment que les tankers temporairement coincés dans le Canal devraient revenir livrer l'Europe dès le début avril.
 

Le polyéthylène haute densité (PEhd) comme le PE basse densité linéaire (PEbdl) ont affiché les plus fortes hausses du côté des prix des polymères, avec des moyennes de 150 $/t. Les prix du PE basse densité et du polystyrène ont enregistré des gains de 100 $/t. Ceux du polypropylène et du PVC ont limité leurs hausses à 50 $/t.

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 20/03/2015 et le 25/03/2015. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2015, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2014 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2014 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2014. Source : Chimie Pharma HebdoPrix

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 1er septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 1er septembre 2020

Les marchés pétrochimiques européens sont restés très calmes en ce début de mois de septembre. Il n'y a eu aucune évolution de prix supérieure à 25 €/t au niveau des[…]

09/09/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 21 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 21 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 13 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 13 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 7 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 7 juillet 2020

Plus d'articles