Nous suivre Info chimie

Cotations du 20/12/2016 au 11/01/2017

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Comme souvent, il y a eu plusieurs remises à niveau avec l'arrivée de la nouvelle année pour les prix pétrochimiques européens. Les clients tentent d'estimer leurs besoins réels pour janvier tout en réduisant leurs stocks en décembre. Ce qui donne parfois lieu à de grandes évolutions le long de la supply chain. Dans l'ensemble, les prix contrat de janvier sont en hausse sauf pour les polymères.
 

Le prix du Brent a progressé d'environ 2 $/baril, à 55,30 $/b. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a forci de 30 $/t. Ce qui a donné le ton à la fois pour les aromatiques et les oléfines. Les prix contrat de janvier pour l'éthylène et le propylène ont augmenté de 60 €/t. Celui du butadiène s'est envolé de 140 €/t ! Plusieurs producteurs ont programmé des arrêts de maintenance, ce qui va réduire les disponibilités. Les prix spot de l'éthylène et du propylène ont gagné 100 €/t. Le prix spot du butadiène s'est musclé de 200 €/t.
 

Fortes hausses aussi du côté des aromatiques. Le prix contrat de janvier du benzène a bondi de 175 €/t, tandis que le niveau spot grimpait de 160 $/t. Le prix contrat de janvier du toluène a gagné 90 €/t, avec un niveau spot en hausse de 110 $/t. Celui des mélanges de xylène a progressé de 100 $/t. Les contrats de janvier du paraxylène et de l'orthoxylène ont, respectivement, progressé de 60 €/t et de 45 €/t. Les niveaux spot ont seulement bougé de 10 à 30 $/t en revanche. Le prix du styrène a été tiré vers le haut en conséquence des augmentations de prix des matières premières. Le prix contrat de janvier s'est apprécié de 105 €/t, le niveau spot de 90 $/t.
 

Le méthanol aussi a repris des couleurs. Le prix de référence pour le premier trimestre 2017 a repris 120 €/t. Le niveau spot n'a progressé que de 20 €/t. Le prix du MTBE a augmenté de 60 $/t.
 

Le prix contrat de janvier de l'éthylène glycol a évolué de 150 €/t, avec un prix spot catapulté en hausse de 200 $/t. Celui de l'acrylonitrile pour le contrat de janvier a évolué plus modérément avec une hausse de 75 €/t, et une augmentation de seulement 40 $/t du prix spot. Conclus avec un mois de retard, les prix contrat des polymères ont nettement fondu pour novembre, reflétant les réductions de stock des clients. Les prix contrat des polyoléfines ont dégringolé de 200 à 240 €/t. Celui du polystyrène a fondu de 180 €/t quand celui du PVC abandonnait 160 €/t. Des augmentations sont en vue pour les contrats de décembre et de janvier.

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 20/12/2016 et le 11/01/2017. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire :
(1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2017,
(Q2) contrats du deuxième trimestre 2016 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2016 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2016. Source : Chimie Pharma Hebdo.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Ce fut une semaine très calme pour la plupart des transactions pétrochimiques en Europe. À l'exception notable du styrène qui reste très volatil. Les polymères ont poursuivi leur ascension sur le[…]

28/04/2021 | Cotations
Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Plus d'articles