Nous suivre Info chimie

Cotations du 21/07/2016 au 24/08/2016

La rédaction

Sujets relatifs :

,

L'été a été particulièrement calme pour les marchés pétrochimiques en Europe. De la mi-juillet à la mi-août, la plupart des prix sont restés stables. Ces prix qui ont évolué n'ont pas indiqué de direction claire. Ceux des oléfines se sont en général assouplis tandis que ceux des aromatiques se sont renforcés, mais sans uniformité. Quelques tendances commencent pourtant à se dessiner pour l'automne.
 

Le prix du Brent a progressé d'environ deux dollars et demi, à 49,29 $/baril. Ce qui a tiré le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest de seulement de 10 $/t. Une évolution qui n'a pas eu d'impact notable pour les producteurs d'oléfines malgré des prix contrat et spot en retrait pour l'éthylène. Le prix contrat d'août a faibli de 20 €/t tandis que le prix spot a fondu de 40 €/t entre mi-juillet et la semaine passée. Les prix contrat du propylène et du butadiène ont été reconduits de juillet à août.
 

L'évolution du marché des aromatiques a été presque sans histoire. Le prix contrat du benzène pour août a toutefois bondi de 107 €/t, une flambée perçue par les vendeurs comme une réponse au prix jugé sous-estimé de juillet. Le prix spot a évolué de 40 $/t depuis la mi-juillet. Si le benzène est souvent un indicateur pour les autres aromatiques, cela n'a pas été le cas cet été. Le prix contrat du toluène s'est négocié en baisse de 68 €/t. Le niveau spot n'a pas vraiment changé.
 

Le prix contrat du styrène pour juillet a été reconduit en août. Le prix spot n'a flanché que de 10 $/t depuis la mi-juillet. Les observateurs du marché évoquent toutefois des pressions sur les coûts, en raison des augmentations des prix du pétrole brut et du benzène en parallèle. Sans compter certaines opérations de maintenance entrevues en Europe. Toutefois, le styrène a subi des effets de cycle toute l'année sans que les effets puissent être vraiment prédits.
 

Les prix contrat des isomères du xylène en août ont faibli mais de façon modérée. Celui du paraxylène s'est contracté de 20 €/t, celui de l'orthoxylène de 25 €/t. Pour l'éthylène glycol et l'acrylonitrile, les prix ont été reconduits de juillet à août.
 

En raison des faibles changements du côté des monomères, les prix contrat ont été reconduits sans changement de juin à juillet. Les prix spot du polyéthylène ont perdu entre 20 et 50 $/t, mais les clients chercheraient des volumes supplémentaires et les vendeurs réclameraient des prix plus forts pour ses commandes additionnelles.

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 21/07/2016 et le 24/08/2016. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2016, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2016 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2015 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2015. Source : Chimie Pharma Hebdo

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cotations du 12/06/2019 au 18/06/2019

Cotations du 12/06/2019 au 18/06/2019

Les prix de l'énergie sont restés stables pour la deuxième semaine consécutive. Cela a permis aux traders pétrochimiques européens de reprendre leur souffle, après deux semaines difficiles.[…]

24/06/2019 | Spot-scopeCotations
Cotations du 05/06/2019 au 11/06/2019

Cotations du 05/06/2019 au 11/06/2019

Cotations du 29/05/2019 au 04/06/2019

Cotations du 29/05/2019 au 04/06/2019

Cotations du 24/04/2019 au 06/05/2019

Cotations du 24/04/2019 au 06/05/2019

Plus d'articles