Nous suivre Info chimie

Cotations du 21/08/2015 au 26/08/2015

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Les marchés pétrochimiques sont généralement calmes durant les vacances d'été. Sauf qu'en cette fin août, en amont, les prix du brut ont nettement chuté, entraînant une saignée dans les valeurs des matières premières chimiques. Les vendeurs reconnaissent que les clients sont désormais aux commandes tout le long de la supply chain. Dans la majorité des cas, les prix spot se retrouvent ainsi en dessous des niveaux contrat et les négociations pour septembre préfigurent des prix en net retrait.
 

Le prix du Brent affichait 43,33 $/baril cette fin de semaine, soit un plongeon de 23 % en quatre semaines. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a reculé de 75 $/t par rapport à fin juillet, et de 40 $/t en une semaine. Le prix contrat d'août de l'éthylène s'est négocié en retrait de 90 €/t, tandis que le niveau spot a dégringolé de 130 €/t en un mois. Même tendance pour le propylène. Le prix contrat pour le mois d'août a plongé de 110 €/t, mais de 180 €/t en un mois pour le niveau spot. Le butadiène, dont la valeur spot a dévissé de 100 €/t, a toutefois vu son prix contrat reconduit de juillet à août.
 

Plus liés aux prix du brut, les aromatiques ont été plus fortement touchés. Le prix contrat du benzène pour août a été négocié en baisse de seulement 42 €/t, quand le prix spot a perdu 290 $/t. Idem pour le toluène : -35 €/t pour le prix contrat d'août mais un gouffre de 300 $/t pour le niveau spot en un mois. Même dégringolade de 300 $/t pour les mélanges de xylène. Et la tendance est identique pour les isomères : -80 €/t pour le prix contrat et -250 $/t pour le spot pour le paraxylène. Le prix contrat de l'orthoxylène a faibli de seulement 20 €/t, tandis que le prix spot s'est écroulé de 270 $/t en un mois. Le styrène enregistre une baisse de 25 €/t pour le prix contrat, mais une chute de 250 $/t pour son niveau spot.
 

Le prix spot du méthanol s'est contracté de 80 €/t, celui du MTBE a plongé de 350 $/t. L'éthylène glycol a vu son prix contrat se réduire de 102 €/t, face au -100 €/t du niveau spot. Situation bien plus sévère pour l'acrylonitrile avec un prix contrat affaiblit de 90 €/t pour août, tandis que le niveau spot est tombé dans les limbes : -480 $/t.
 

Les niveaux spot et à l'export des polyoléfines ont enregistré des chutes de 250 à 340 $/t en un mois, tandis que les prix contrat de juillet ont limité les pertes de 50 à 150 €/t. Les prix contrats des grades du polystyrène ont glissé de 105 à 190 €/t, mais les niveaux spot ont plongé de 200 $/t. Le contrat de juillet du PVC a fondu de 90 €/t tandis que le niveau spot a enregistré une perte de 250 $/t.

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 21/08/2015 et le 26/08/2015. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2015, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2015 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2015 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2014. Source : Chimie Pharma HebdoPrix

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cotations du 05/06/2019 au 11/06/2019

Cotations du 05/06/2019 au 11/06/2019

La baisse du prix du pétrole s'est tassée tout aussi rapidement qu'elle avait commencé. Après la chute de 12 % du prix du Brent, la semaine dernière, il n'a gagné que quelques cents cette[…]

14/06/2019 | Spot-scopeCotations
Cotations du 29/05/2019 au 04/06/2019

Cotations du 29/05/2019 au 04/06/2019

Cotations du 24/04/2019 au 06/05/2019

Cotations du 24/04/2019 au 06/05/2019

Cotations du 12/04/2019 au 23/04/2019

Cotations du 12/04/2019 au 23/04/2019

Plus d'articles