Nous suivre Info chimie

Cotations du 23/01/2015 au 28/01/2015

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Les prix du brut sont restés stables pour une seconde semaine consécutive. Un répit pour les clients et les fournisseurs de la pétrochimie, lesquels ont pu prendre enfin le temps de réfléchir posément à l'offre, à la demande et aux marges pour le mois de janvier. Cela a aussi permis la conclusion de certains contrats mensuels. En conséquence, les prix se sont montrés plutôt disparates, avec plus de tendances baissières que haussières mais aussi certaines variations indiquant clairement un changement d'orientation.
 

Le prix spot du naphta a modestement repris 10 $/t. De quoi pressuriser les marges des oléfines alors que les prix spot et contrat du mois de février s'annonçaient en retrait. Le prix contrat de l'éthylène a ainsi reculé de 70 €/t, tandis que le niveau spot a limité la baisse à 40 €/t. Le contrat du propylène pour février s'est négocié en chute de 120 €/t, quand le prix spot reculait de 80 €/t. La tendance a été plus homogène pour le butadiène, dont le prix spot et le prix contrat de février ont enregistré un déclin de 100 €/t.


L'évolution des prix sur le marché des aromatiques a été plus restreinte, les acteurs étant focalisés sur les prix contrats. Le prix spot du benzène a accusé un retrait de 10$/t, celui du toluène de 30$/t. Plus surprenant, le prix du styrène a, lui, bondi de 50$/t. À l'heure du bouclage, aucun prix contrat pour février n'avait pu être confirmé.
 

Le prix du méthanol a reculé de 30€/t. Le dernier prix contrat de janvier, en l'occurrence celui de l'acrylonitrile, était presque fixé. Une baisse de 120€/t était entrevue sans toutefois pouvoir être confirmée. Le prix spot a, de son côté, plongé de 220 $/t, en raison notamment de la hausse du dollar.
 

Sur le marché des polymères, la plupart des contrats de janvier pour le polyéthylène s'est négocié en retrait d'environ 120€/t. Ceux du polypropylène accusaient une baisse de 110 €/t. Sans surprise, les prix contrats des polyoléfines ont évolué conformément aux tendances enregistrées pour ceux des monomères. Déjà impactés, les niveaux spot n'ont pas vraiment été bouleversés. Le prix du polyéthylène basse densité (PEbd) a flanché de 20 $/t, celui du PEbd linéaire s'est musclé de 50$/t.

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 23/01/2015 et le 28/01/2015. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2015, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2014 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2014 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2014. Source : Chimie Pharma HebdoPrix

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 8 septembre 2021

Pétrochimie : cotations du 8 septembre 2021

Après une première semaine entière de négociations en Europe, suite aux vacances d'été, les prix contrats de septembre ont été fixés pour la plupart des principaux produits[…]

10/09/2021 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 1er septembre

Pétrochimie : cotations du 1er septembre

Pétrochimie : cotations du 28 juillet

Pétrochimie : cotations du 28 juillet

Pétrochimie : Cotations du 21 juillet

Pétrochimie : Cotations du 21 juillet

Plus d'articles