Nous suivre Info chimie

Cotations du 24/06/2016 au 29/06/2016

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Face au choc provoqué par le Brexit approuvé par référendum, qui étourdit les producteurs, les traders ont fait leur possible la semaine dernière pour poursuivre du mieux qu'ils ont pu. Les fédérations en Europe et en Amérique du Nord ont toutes exprimé leur stupéfaction, mais tout le monde se rend compte que les changements actuels en termes d'activités mettront des années à se concrétiser.
 

Le prix du Brent a reculé de 2,50 $ par baril, à 48,04 $/b, en dessous de la barre symbolique des 50 $/b. Les traders ne s'attendent toutefois pas à un déclin et parlent d'une évolution fluctuante normale. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a reculé de 20 $/t, en ligne avec la contraction du prix du brut. Sans indication d'une tendance claire dans les oléfines pour des besoins plus forts en matières premières, l'évolution du prix du naphta se cantonnera à suivre celle de l'amont.
 

Le prix contrat de l'éthylène pour juillet a été conclu sur une modeste hausse de 10 €/t. Les traders n'en attendaient pas plus. Les prix des hydrocarbures n'ont pas vraiment évolué, et les fortes hausses de prix des polyoléfines au printemps ont cessé. Le prix contrat du butadiène a augmenté de seulement 5 €/t pour juillet. Les observateurs du marché s'étonnent de voir des prix se maintenir de manière élevée pour le butadiène, d'autant que, traditionnellement, la demande est plus faible en été. Le prix contrat du propylène pour juillet n'a pu être confirmé à l'heure où nous écrivons.
 

La situation a été encore plus calme du côté des aromatiques. Une conclusion initiale du contrat de juillet pour le benzène indiquait un prix en retrait de 27 €/t, mais ce n'est pas encore considéré comme « universel ». Le prix spot du benzène s'est maintenu, et est en ligne avec le prix contrat de juin. Le prix spot du toluène a faibli de 20 $/t en raison d'une plus faible demande dans les mélanges d'essences. Le prix contrat du styrène ne devrait pas tarder à être fixé. Les clients pressent pour une réduction à trois chiffres, ce qui n'est pas exclu. Le prix spot a fondu de 10 $/t. Actuellement, le prix contrat est supérieur de plus de 300 € à celui du spot.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 17 novembre 2020

Pétrochimie : cotations du 17 novembre 2020

Avec l'élection d'un « adulte » à la présidence des États-Unis, les marchés mondiaux se sont redressés dans l'espoir de moins de tweets et de plus[…]

24/11/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 3 novembre 2020

Pétrochimie : cotations du 3 novembre 2020

Pétrochimie : cotations du 20 octobre 2020

Pétrochimie : cotations du 20 octobre 2020

Pétrochimie : cotations du 13 octobre 2020

Pétrochimie : cotations du 13 octobre 2020

Plus d'articles