Nous suivre Info chimie

Cotations du 26/02/16 au 02/03/16

La rédaction

Sujets relatifs :

,

La grande partie des contrats européens en pétrochimie a été conclue la semaine passée, sans grands changements ni trop longues discussions. A l'exception notable du styrène, dont le prix a fortement augmenté, la plupart des autres fixations de prix a peu évolué.
 

Le prix du pétrole brut a rebondi la semaine dernière, avec un gain de 4 $/baril. Le prix du pétrole est toujours considéré comme étant englué dans une fourchette basse mais il se rapproche du haut de cette limite. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a marqué un gain de 40 $/t. Toutefois les prix des oléfines n'ont pas vraiment réagi. Le contrat de l'éthylène pour mars s'est apprécié de 20 €/t seulement. Ceux du propylène et du butadiène ont été reconduits de février à mars. Les prix spot de l'éthylène et du propylène sont restés inchangés. En revanche celui du butadiène a rebondi de 30 €/t. Les traders expliquent que les exports vers l'Asie ont repris depuis la fin des festivités du nouvel an lunaire.
 

Les prix spot des aromatiques ont aussi été calmes. Le prix contrat du benzène pour le mois de mars s'est conclu en retrait de 27 €/t. Celui du toluène a progressé de 17 €/t. Le grand gagnant a été le prix contrat du styrène. Les producteurs ont réussi à forcer une hausse de 100 €/t, ce qui a choqué les clients. D'habitude, le calcul s'effectue en fonction des évolutions des prix contrats de l'éthylène et du benzène, tous deux en léger retrait. Mais les vendeurs de styrène assurent que la demande s'est plus renforcée qu'anticipée dans les polymères. Ils ont aussi affirmé que de grands programmes de maintenance prévus au printemps vont rendre les stocks plus précieux. Certains clients ont déjà indiqué qu'ils s'en tiendraient au minimum, mais les prix spot ont évolué de la même manière. Le prix contrat de l'éthylène glycol s'est lui aussi musclé, mais de seulement 11 €/t. Le prix contrat de l'acrylonitrile pour février a finalement été conclu en retrait de 60 €/t.
 

Les prix contrats des polymères faisaient toujours l'objet de discussions. Le prix spot du polyéthylène basse densité s'est renforcé de 60 $/t. Ceux du polypropylène étaient aussi orientés à la hausse.

 


 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 18/02/2016 et le 23/02/2016. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2016, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2015 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2015 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2015. Source : Chimie Pharma Hebdo

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Ce fut une semaine très calme pour la plupart des transactions pétrochimiques en Europe. À l'exception notable du styrène qui reste très volatil. Les polymères ont poursuivi leur ascension sur le[…]

28/04/2021 | Cotations
Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Plus d'articles