Nous suivre Info chimie

Cotations du 26/10/2018 au 07/11/2018

La rédaction

Sujets relatifs :

,
Cotations du 26/10/2018 au 07/11/2018

© Chimie Pharma hebdo

En deux semaines, le déclin des prix s'est fortement accentué et le marché pétrochimique européen est en pleine déconfiture. Pourtant, le niveau bas record du Rhin a quasiment abouti à la fermeture de cette artère au trafic de commodités. Les stocks de matières de base débordent sur les sites côtiers de production et de stockage, tandis que les usines de dérivés en amont sont obligées de stopper des lignes de production par manque de matières premières. Les modes de transport alternatifs sont en pleine effervescence, mais les échanges restent désordonnés, la situation déroutante. Malgré ces difficultés et les tensions sur les flux, les prix sont en chute libre.

Le prix spot du naphta a flanché de 70 $/t. Ceux de l'éthylène et du propylène ont plongé, respectivement de 110 E/t et de 130 E/t. Le prix spot du butadiène a limité les dégâts à 60 E/t, mais a été en revanche le plus grand perdant au niveau du prix contrat avec une chute de 100 E/t pour le prix de novembre. Les prix contrats de l'éthylène et du propylène pour novembre ont seulement faibli de 10 E/t.

Le prix spot du benzène n'a jamais été aussi bas depuis deux ans, après avoir perdu 160 $/t, soit 20 % de sa valeur en deux semaines. Et la chute s'accélère avec une perte de 50 $/t au cours de la première moitié de la semaine dernière. Le prix contrat pour novembre a fondu de manière plus modérée, abandonnant 24 E/t. Le prix spot du toluène accuse une perte de 70 $/t. Le prix contrat a perdu 65 E/t pour novembre. Le prix spot des mélanges de xylène a plongé de 130 $/t. La frénésie de la demande asiatique est passée pour l'orthoxylène, et les deux isomères ont retrouvé un alignement des prix spot et contrat. Les prix contrats de novembre ont fléchi de 30 $/t pour le paraxylène et de 10 $/t pour l'orthoxylène. Le styrène a été le grand perdant, avec un prix spot qui s'est écroulé de 230 $/t, soit de 19 %. Le prix contrat pour novembre affiche une perte de 170 E/t.

Même le méthanol, pourtant robuste, ces derniers mois, a vu son prix reculer de 40 E/t. Le seul gagnant a été le prix du MTBE avec un gain de 80 $/t. Le prix spot de l'acrylonitrile a plongé de 95 $/t, mais le prix contrat a limité la casse à 38 E/t.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 28 avril 2020

Pétrochimie : cotations du 28 avril 2020

  Les négociants européens de produits pétrochimiques ont passé la semaine le mieux possible, essayant d’installer un sentiment de normalité. Le brut Brent a gagné un dollar le baril à[…]

06/05/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 21 avril 2020

Pétrochimie : cotations du 21 avril 2020

Pétrochimie : cotations du 7 avril 2020

Pétrochimie : cotations du 7 avril 2020

Pétrochimie : cotations du 31 mars 2020

Pétrochimie : cotations du 31 mars 2020

Plus d'articles