Nous suivre Info chimie

Cotations du 27/01/2017 au 01/02/2017

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Le marché du butadiène est tendu comme la peau d'un tambour, dépourvu de volumes et subissant des prix historiquement hauts. Le styrène n'est pas exactement dans le même schéma mais a bondi sous l'influence des hausses de l'éthylène et du benzène. Ces deux situations sont assez surprenantes car elles interviennent dans une période de calme relatif pour les prix du brut et des matières premières. Les dynamiques sont seulement liées à la classique rhétorique de l'offre et de la demande. La consommation est supérieure aux anticipations, les stocks sont faibles car la plupart des clients ont réduit la voilure en fin d'année dernière, et la production a été minée par des phases de maintenance prévues ou non dans la plupart des grandes régions.
 

Le prix du Brent a sursauté d'un dollar, à 55,70 $/b. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a grimpé de 15 $/t. Les prix contrat des principales oléfines pour le mois de février ont été conclus sans accroc. Celui de l'éthylène enregistre un gain de 35 €/t, celui du propylène de 45 €/t. L'exception majeure a été pour le butadiène. Son prix contrat pour février a bondi de 49 % en prenant 460 €/t ! Le prix spot n'avait pas évolué. À l'export, il atteignait parfois les 2 100 $/t.
 

Des hausses ont aussi été enregistrées pour les prix des aromatiques, mais pas dans les proportions du butadiène. Le prix contrat du benzène pour février a affiché une hausse de 177 €/t, soit +22 %. Le prix spot a enflé de 55 $/t. Le prix contrat du toluène n'a évolué que de 5 €/t, celui des mélanges de xylène de 20 $/t.
 

Boosté par les hausses de prix en amont et des perturbations de production en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, le marché du styrène a transpiré. Le prix contrat s'est envolé de 260 €/t (+20 %). Les clients évoquent un coup dur mais n'ont pas été vraiment surpris. Le prix spot a été très agité, et a progressé d'au moins 150 $/t.
 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 27/01/2016 et le 01/02/2017. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2017, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2016 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2016 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2016. Source : Chimie Pharma Hebdo.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 1er septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 1er septembre 2020

Les marchés pétrochimiques européens sont restés très calmes en ce début de mois de septembre. Il n'y a eu aucune évolution de prix supérieure à 25 €/t au niveau des[…]

09/09/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 21 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 21 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 13 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 13 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 7 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 7 juillet 2020

Plus d'articles