Nous suivre Info chimie

Cotations du 27/02/2015 au 04/03/2015

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Les prix pétrochimiques ont repris des couleurs la semaine dernière en Europe. La plupart des oléfines et des aromatiques ont vu leurs prix se renforcer, et les premiers prix contrats de mars favorisent avant tout les producteurs. Sur le marché des polymères, les négociations de prix pour février affichaient de légères baisses, tandis que les niveaux spot se relevaient. Les observateurs du marché jugent cet état de fait par l'accumulation de stock par les clients, lesquels s'attendent à des hausses au printemps. Le prix du Brent a fléchi de 1,50 $/baril la semaine passée, à 60,12 $/b. Le prix spot du naphta s'est revigoré de 30 $/t mais les plus fortes évolutions ont été constatées du côté des prix contrats de mars. Celui de l'éthylène a bondi de 100 €/t, celui du propylène de 105 €/t. Le prix contrat du butadiène a en revanche été reconduit de février à mars. Sur le marché spot, les prix de l'éthylène et du propylène s'appréciaient respectivement de 30 €/t et 40 €/t.
 

Le prix clé du contrat du benzène en Europe s'est conclu en légère hausse de 19 €/t pour mars. Le prix spot s'est, lui, relevé de 60 $/t, ce qui serait une réponse à la demande à l'export depuis l'Amérique du Nord vers l'Asie. Une conclusion initiale du prix contrat pour mars du toluène a atteint 138 €/t mais n'a pas été entérinée par tous. Quelques producteurs n'ont pas l'intention de dépasser une augmentation de 60 €/t. Le prix spot a repris 60 $/t. Celui des mélanges de xylène a gagné 50 $/t. Le prix contrat du styrène pour mars s'est envolé de 155 €/t, le niveau spot prenant même 210 $/t !
 

Les prix des intermédiaires se sont majoritairement renforcés, à l'exception de celui de l'acrylonitrile. La conclusion tardive du prix contrat de février a débouché sur une chute de 105 €/t alors que le prix spot s'est effondré de 380 $/t ! Le prix contrat de février de l'éthylène glycol s'est conclu en retrait de 20 €/t. Le niveau spot s'est relevé d'autant. Le prix spot du méthanol a augmenté de 10 €/t, celui du MTBE de 20 $/t.
 

La plupart des prix contrat des polymères pour février ont été conclus en baisse. Ceux du polyéthylène basse densité (PEbd), du PEbd linéaire, du PE haute densité (PEhd) de grade soufflage, et du polypropylène ont flanché de 20 à 70 €/t. Ceux du PEhd de grade injection et du polystyrène (PS) sont restés inchangés. La hausse notable a été celle du prix polychlorure de vinyle (PVC), avec un gain de 160 €/t. Les prix spot des polyoléfines se sont musclés de 110 à 190 $/t. Ceux du PVC et du PS se sont envolés respectivement de 200 $/t et de 280 à 300 $/t.

 


Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 27/02/2015 et le 04/03/2015. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2015, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2014 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2014 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2014. Source : Chimie Pharma HebdoPrix

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 1er septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 1er septembre 2020

Les marchés pétrochimiques européens sont restés très calmes en ce début de mois de septembre. Il n'y a eu aucune évolution de prix supérieure à 25 €/t au niveau des[…]

09/09/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 21 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 21 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 13 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 13 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 7 juillet 2020

Pétrochimie : cotations du 7 juillet 2020

Plus d'articles