Nous suivre Info chimie

Cotations du 27/03/14 au 02/04/14

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Le mois d'avril a démarré tranquillement, du moins concernant la conclusion des prix contrat et des mouvements sur le marché spot dans la pétrochimie. Les prix spot du naphta et des oléfines se sont adoucis en Europe, l'attention étant focalisée sur les prix contrat. Celui de l'éthylène pour avril a été conclu en baisse de 15 €/t, les vendeurs de propylène ont relevé leur offre de 10 €/t, et le prix du butadiène a été reconduit au même niveau que celui de mars. Les négociations n'ont pas fait d'heureux, puisque les acheteurs ont affirmé qu'ils n'achèteraient seulement le minimum nécessaire et qu'ils allaient plutôt se concentrer sur les marchés spot, où les prix sont significativement plus bas. Le statu quo était également à l'honneur sur le marché des aromatiques. Le prix contrat d'avril du benzène a diminué de 15 cts/gal dans le Golfe du Mexique, et le prix spot a perdu dix cents. Le prix en retard du contrat de mars du styrène a été conclu en baisse de 5 cts/lb. Outre-Atlantique, le seul gagnant fut le prix spot des mélanges de xylène avec une progression de 10 cts/gal. En Europe, le schéma fut similaire. Le prix contrat d'avril du benzène a été conclu en baisse de 36 €/t mais le prix spot a progressé de 40 $/t. Les autres prix spot n'ont pas connu de fluctuations majeures, alors que le prix contrat d'avril du styrène a diminué de 42 €/t. Le prix du MTBE a plongé de 40 $/t, ce qui représente sa plus grande variation depuis de nombreuses semaines. Il y a eu beaucoup de désaccords sur le marché des polymères, les producteurs ayant bataillé pour minimiser les baisses des prix spot et contrat. Les acheteurs de polymères ont pris le dessus en raison de prix contrat d'avril modérés dans les monomères. Et les prix contrat de mars des polymères, conclus tardivement, n'ont pu échapper à la tendance baissière. En moyenne les prix contrat de mars des polyoléfines en Amérique du Nord ont été conclus en baisse de 1-2 cts/lb. Ils se sont affaissés de 20 à 50 €/t en Europe, comme celui du polystyrène. Les prix spot et à l'export ont été plus disparates, spécialement en Amérique du Nord. Ceux du polyéthylène ont été très variables, passant d'une hausse à une baisse de l'ordre de 40-60 $/t selon les types ou les grades. Les prix du polypropylène en Amérique du Nord ont encore été plus divergents, avec celui de grade homoinjection qui a bondit de 110 $/t alors que celui de grade copolymère a plongé de 130 $/t.

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 27/03/14 et le 02/04/14. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ;
(2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2014, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2014 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2013 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2013. Source : IHS Chemical Week

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : Cotations du 24 novembre 2021

Pétrochimie : Cotations du 24 novembre 2021

Les prix des produits pétrochimiques de base en Europe ont été hétérogènes, cette semaine, dans des échanges peu abondants. Les prix de l'énergie et des matières premières[…]

26/11/2021 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 17 novembre 2021

Pétrochimie : cotations du 17 novembre 2021

Pétrochimie : cotations du 3 novembre 2021

Pétrochimie : cotations du 3 novembre 2021

Pétrochimie : cotations du 27 octobre 2021

Pétrochimie : cotations du 27 octobre 2021

Plus d'articles