Nous suivre Info chimie

Cotations du 27/03/2015 au 01/04/2015

La rédaction

Sujets relatifs :

,

La plupart des prix contrats des matières pétrochimiques pour avril ont été conclus la semaine passée sur de modestes hausses. L'excitation a été bien plus vive du côté des polymères avec la conclusion tardive des contrats pour mars. Avec des hausses d'au moins 100 €/t pour les polyéthylènes, voire plus pour certaines autres résines.
 

En Europe du Nord-Ouest, le prix du naphta a trébuché de 10 $/t. Les acteurs du marché jugent toutefois les augmentations de prix des monomères et polymères comme la conséquence d'un manque de disponibilité. La variation du prix du naphta ne serait ainsi pas fondamentale pour l'heure. Les contrats pour avril de l'éthylène et du propylène ont été conclus en hausse de 55 €/t. Les prix spot ont progressé respectivement de 60 €/t et de 70 €/t. Même le butadiène, un marché pourtant calme depuis des mois, s'est revigoré. Le prix contrat d'avril a augmenté de 25 €/t, le prix spot de 10 $/t. Les observateurs du marché expliquent que le déclin de l'euro face au dollar a compliqué les équivalences entre les niveaux contrats et spot.
 

À l'heure où nous bouclons, la situation n'était pas encore claire sur le marché des aromatiques. Le benzène a vu son prix bondir de 133 €/t pour le contrat d'avril. Le prix spot n'a forci que de 10 $/t. Le prix contrat du toluène pourrait être reconduit de mars à avril, selon les premières indications disponibles, sans confirmation définitive. Celui du styrène n'a pas non plus été arrêté, tandis que le prix spot s'est encore musclé de 30 $/t. Cette hausse résulterait de difficultés de production tant pour le monomère que le polymère. Il s'agirait aussi d'une conséquence logistique du blocage récent du Canal de Houston (Texas, CPH n°711). Les tensions sur le marché devraient perdurer encore plusieurs semaines pour les approvisionnements en styrène des marchés internationaux par voie maritime.
 

Les prix bas du gaz ont pénalisé ceux du méthanol. Le prix référence du deuxième trimestre s'est renforcé de seulement 15 €/t. Le prix spot a grignoté 10 $/t.
 

Comme évoqué plus haut, les prix des polymères ont bondi. Une série de contractions de production chez différents producteurs, sans lien apparent, a rendu le marché particulièrement tendu. Les tensions ont surtout concerné le polyéthylène basse densité linéaire et haute densité, avec des hausses de prix spot de 80 à 90 $/t. Le poly-éthylène basse densité a vu son prix s'apprécier de 40 $/t. Les prix du polypropylène ont bondi de 100 à 120 $/t, ceux du polystyrène ont flambé de 210 à 220 $/t, celui du PVC s'est envolé de 300 $/t. Certaines de ces hausses sont également liées aux fluctuations monétaires €/$. Les conclusions des prix contrats de mars ont enregistré des hausses de 110 à 140 €/t pour les polyoléfines et le PVC. Les grades du polystyrène ont bondi de 200 €/t. Et ça devrait encore se tendre, certains producteurs annonçant déjà des hausses pour avril de l'ordre de 300 €/t ou plus.

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 27/03/2015 et le 01/04/2015. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2015, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2015 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2014 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2014. Source : Chimie Pharma HebdoPrix

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 8 septembre 2021

Pétrochimie : cotations du 8 septembre 2021

Après une première semaine entière de négociations en Europe, suite aux vacances d'été, les prix contrats de septembre ont été fixés pour la plupart des principaux produits[…]

10/09/2021 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 1er septembre

Pétrochimie : cotations du 1er septembre

Pétrochimie : cotations du 28 juillet

Pétrochimie : cotations du 28 juillet

Pétrochimie : Cotations du 21 juillet

Pétrochimie : Cotations du 21 juillet

Plus d'articles