Nous suivre Info chimie

Cotations du 27/05/2016 au 01/06/2016

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Les contrats de juin ont été finalisés en grande partie au 1er juin pour les matières premières chimiques en Europe. Dans l'ensemble, les prix des oléfines se sont raffermis tandis que ceux des aromatiques ont été plus disparates. Ceux des intermédiaires devraient être fixés ces prochains jours, voire ces prochaines semaines. À titre d'exemple, le prix contrat de mai pour l'acrylonitrile a été conclu il y a seulement quelques jours.
 

Avec la stabilité des prix du brut et du naphta, les prix des matières pétrochimiques ont seulement varié en fonction de leurs propres dynamiques. Le prix contrat de l'éthylène pour juin s'est négocié en hausse de 25 €/t. Celui du propylène de 17 €/t. Le grand gagnant a été le butadiène ; les récents gains du niveau spot permettant au prix contrat de forcir de 30 €/t. Selon les traders, la demande est forte en aval dans les pneumatiques et les élastomères. Les prix spot n'ont pas vraiment évolué, suite à leurs récentes hausses ces dernières semaines. Certains clients tablent sur des baisses des niveaux spot dans les prochains jours en raison d'approvisionnements qui semblent très corrects.
 

Le marché des aromatiques s'est montré plus tourmenté, principalement en raison des effets des grèves en France. Le prix du benzène s'est affaibli de 25 €/t pour le prix contrat de juin et de 20 $/t pour le prix spot. En revanche, le toluène a vu ses prix se redresser en raison des plus faibles niveaux de production des raffineries. Le prix contrat a augmenté de 13 €/t pour juin, le prix spot a bondi de 60 $/t. Malgré le déclin des prix du benzène et de l'augmentation de ceux de l'éthylène, le styrène a poursuivi sa course à la hausse. Alors que les clients espéraient au mieux une baisse du prix contrat, au pire sa reconduction entre mai et juin, les vendeurs ont réussi à décrocher une hausse de 60 €/t pour le mois de juin. Le prix spot s'est musclé de 70 $/t.
 

Le prix du MTBE a augmenté de 10 $/t. Le prix contrat de mai de l'acrylonitrile, conclu tardivement, a été fixé en hausse de 17 €/t.
 

Quelques variations notables ont agité le marché des polymères. Le prix spot du polyéthylène basse densité a reculé de 30 $/t, mais ceux du polypropylène ont nettement rebondi en raison des hausses des prix du monomère. Le prix spot du grade homo injection s'est envolé de 80 $/t, celui du grade copolymère de 100 $/t.
 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 27/05/2016 et le 01/06/2016. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2016, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2016 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2015 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2015. Source : Chimie Pharma Hebdo

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 17 novembre 2020

Pétrochimie : cotations du 17 novembre 2020

Avec l'élection d'un « adulte » à la présidence des États-Unis, les marchés mondiaux se sont redressés dans l'espoir de moins de tweets et de plus[…]

24/11/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 3 novembre 2020

Pétrochimie : cotations du 3 novembre 2020

Pétrochimie : cotations du 20 octobre 2020

Pétrochimie : cotations du 20 octobre 2020

Pétrochimie : cotations du 13 octobre 2020

Pétrochimie : cotations du 13 octobre 2020

Plus d'articles