Nous suivre Info chimie

Cotations du 27/10/17 au 08/11/17

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Novembre a démarré sur une période de fragilité pour les oléfines mais de fermeté pour les aromatiques. Généralement, novembre est un mois agité pour les marchés pétrochimiques en Europe. En amont, le prix du Brent a progressé de 5 $ par baril, à 63,52 $/b, et le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a augmenté de 50 $/t. Ces hausses n'ont toutefois pas soutenu les prix des oléfines. Les prix contrats d'octobre de l'éthylène et du propylène ont tous deux été reconduits pour novembre. Ce qui a malgré tout été perçu comme une petite victoire pour les producteurs alors que le prix contrat du butadiène pour novembre s'était effondré de 100 €/t. Les prix spot des trois principales oléfines ont flanché. Celui de l'éthylène a limité la casse en se rétractant de 30 €/t. Celui du propylène a perdu 60 €/t tandis que celui du butadiène a trébuché de 80 €/t. Ces résultats seraient la conséquence de forts taux de production et de forte disponibilité de volumes.
 

A contrario, les aromatiques ont été dynamiques. Le prix contrat de novembre du benzène a gagné 31 €/t. Celui du toluène a enregistré un gain de 20 €/t. Côté spot, le prix du benzène, en hausse de 80 $/t, a donné le rythme. Ceux du toluène et des mélanges de xylène ont augmenté respectivement de 50 $/t et de 60 $/t. Ces hausses n'ont toutefois pas eu d'effet notable sur les isomères du xylène. Le prix contrat du paraxylène pour novembre a progressé seulement de 20 €/t, tandis que celui de l'orthoxylène a été reconduit d'octobre à novembre. Les deux prix spot n'ont gagné que 20 $/t chacun. La seule exception notable des aromatiques a été le styrène. Son niveau spot s'est maintenu mais le prix contrat de novembre s'est contracté de 90 €/t. Actuellement, la disponibilité des volumes des isomères du xylène et du styrène est bonne.
 

Le prix spot du méthanol a augmenté de 30 €/t. Celui du MTBE a continué de faiblir (-20 $/t) en raison de la faiblesse de la demande en mélanges pour carburant. Pour les intermédiaires de fibres, le prix contrat de novembre de l'éthylène glycol a fléchi de 20 €/t, tandis que le niveau spot se maintenait. Les négociations pour le prix contrat de l'acrylonitrile n'ont pas encore abouti. Certains prix contrats ont été conclus assez rapidement du côté des polymères. Celui du polystyrène standard a fondu de 140 €/t, celui du polystyrène choc a plongé de 170 €/t. Les clients bataillent pour obtenir d'autres baisses de ce type pour novembre.

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 27/10/2017 et le 08/11/2017. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2017, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2017 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2017 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2017. Source : Chimie Pharma Hebdo.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Ce fut une semaine très calme pour la plupart des transactions pétrochimiques en Europe. À l'exception notable du styrène qui reste très volatil. Les polymères ont poursuivi leur ascension sur le[…]

28/04/2021 | Cotations
Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Plus d'articles