Nous suivre Info chimie

Cotations du 27/11/2015 au 02/12/2015

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Les derniers contrats de 2015 ont commencé à être finalisés la semaine dernière. En l'absence de tendance claire dans l'amont, les négociations dans les domaines des oléfines et des aromatiques se sont basées sur les seules données d'offre et de demande de leurs marchés.
 

Le prix du Brent a décliné de 2,50 $ par baril, à 43,53 $/b. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest est resté inchangé.
 

Le prix contrat de l'éthylène pour décembre s'est apprécié modestement de 22 €/t. Le niveau spot s'est maintenu, un peu en deçà du prix contrat. Les marchés spot avaient anticipé des hausses des niveaux contrat donc rien n'a vraiment changé. Le prix du propylène pour novembre a été reconduit en décembre. Le seul perdant parmi les principales oléfines aura été le butadiène. Avec la fin des soucis d'approvisionnement et de disponibilité, le prix contrat de décembre s'est conclu en baisse de 35 €/t. Le prix spot, qui avait anticipé la donne, a chuté de 90 €/t.
 

Le marché des aromatiques a progressé en ordre dispersé. Le prix contrat de décembre pour le benzène a augmenté comme celui de l'éthylène, de 22 €/t. Le prix spot a glissé de 10 $/t en revanche, sans que l'on puisse déterminer si ce léger retrait était vraiment une conséquence de la fixation du prix contrat ou celle d'une dynamique propre du niveau spot. Pour le toluène, le prix de contrat de novembre a été reconduit en décembre. Face à des problèmes de production, le prix spot des mélanges de xylène a bondi de 50 $/t. Le prix du styrène pour le contrat de décembre s'est conclu en hausse de 35 €/t, tandis que le niveau spot a reculé de 20 $/t.
 

Pas encore de prix contrat fixé pour les isomères et les intermédiaires en ce début de mois. Il semble que le prix de l'éthylène glycol pourrait être reconduit de novembre à décembre. Ce qui serait une petite victoire pour les vendeurs alors que les clients se battent pour une baisse du prix contrat. Sans surprise, en raison du début de la saison hivernale et de la baisse de la demande en additifs pour carburants, le prix du MTBE a décliné, de 70 $/t.
 

Les producteurs de polyéthylène (PE) ont mis sur la table des propositions de prix contrat en hausse de 50 à 80 €/t pour le PE haute densité, et 100 €/t pour le PE basse densité. Propositions qualifiées d'excessives par les clients en raison des faibles hausses pour les prix des monomères. Les prix spot du PE ont rebondi de 60 à 100 $/t. Celui des polystyrènes a repris 50 $/t.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 17 mars 2020

Pétrochimie : cotations du 17 mars 2020

Brent : 28,71 $/b   La double peine d'une crise mondiale de la santé et d’une soudaine guerre des prix du pétrole continue d’ébranler les marchés pétrochimiques européens. Cette[…]

20/03/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 10 mars 2020

Pétrochimie : cotations du 10 mars 2020

Pétrochimie : cotations du 3 mars 2010

Pétrochimie : cotations du 3 mars 2010

Pétrochimie : cotations du 18 février 2020

Pétrochimie : cotations du 18 février 2020

Plus d'articles