Nous suivre Info chimie

Cotations du 29/04/2016 au 03/05/2016

La rédaction

Sujets relatifs :

,

Les deux principaux groupes pétrochimiques ont pris des directions opposées en ce début mai. La chaîne des oléfines a enregistré des hausses de prix des monomères jusqu'aux polymères, sous l'effet d'une demande soutenue. À l'inverse, la chaîne des aromatiques est restée atone, avec parfois des prix en retrait.
 

Le prix spot du naphta est resté inchangé, en conséquence de la stabilité des prix du pétrole brut. Les prix des oléfines ont repris des couleurs non pas en raison de l'amont, mais face à la demande en aval. Le prix spot de l'éthylène a bondi de 120 €/t. Mais, même à ce niveau, les volumes n'étaient pas encore suffisants. Le prix contrat de mai s'est conclu en hausse de 50 €/t, alors que les transactions spot évoluaient déjà bien au-delà de cette marque. Le prix contrat de mai du butadiène s'est renforcé de 35 €/t, alors que le niveau spot s'est maintenu après avoir forci les jours avant. La donne a été différente pour le propylène. Face à un marché de dérivés plus équilibré, il n'y a pas eu de variation du prix spot et le prix contrat ne s'est apprécié que de 15 €/t.
 

La situation était très différente, donc, pour les aromatiques. Le prix de référence du benzène, pour le contrat de mai, a été négocié en retrait de 17 €/t. Celui du toluène s'est musclé de 15 €/t. Les niveaux spot des deux matières n'ont pas vraiment bougé. Le prix spot des mélanges de xylène a progressé de 20 $/t, malgré des nouvelles mitigées pour la demande en isomères dans la chaîne fibres.
 

Le prix spot du paraxylène a sombré de 60 $/t en raison d'une perspective inchangée voire en régression du prix contrat de mai. Le prix spot de l'orthoxylène n'a pas bronché, mais est attendue une hausse du prix contrat de mai. La plus grande surprise aura peut-être été celle du prix contrat du styrène, qui n'a pas évolué d'un iota. Après des mois de hausses consécutives, le prix contrat d'avril a été reconduit pour mai.
 

Le MTBE aura été le grand gagnant de la semaine, avec un gain de 70 $/t pour le prix spot. Le prix contrat de mai de l'éthylène glycol a été conclu en baisse de 25 €/t, en dépit de la hausse du prix de l'éthylène, ce qui met la pression sur les marges des producteurs d'éthylène glycol qui ne sont pas intégrés. Du côté des polymères, on peut noter quelques augmentations des prix spot du polyéthylène (PE), de 30 $/t pour le PE haute densité à 50 $/t pour le PE basse densité.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cotations du 05/06/2019 au 11/06/2019

Cotations du 05/06/2019 au 11/06/2019

La baisse du prix du pétrole s'est tassée tout aussi rapidement qu'elle avait commencé. Après la chute de 12 % du prix du Brent, la semaine dernière, il n'a gagné que quelques cents cette[…]

14/06/2019 | Spot-scopeCotations
Cotations du 29/05/2019 au 04/06/2019

Cotations du 29/05/2019 au 04/06/2019

Cotations du 24/04/2019 au 06/05/2019

Cotations du 24/04/2019 au 06/05/2019

Cotations du 12/04/2019 au 23/04/2019

Cotations du 12/04/2019 au 23/04/2019

Plus d'articles