Nous suivre Info chimie

Cotations du 30/11/2018 au 04/12/2018

La rédaction

Sujets relatifs :

,
Cotations du 30/11/2018 au 04/12/2018

© Chimie Pharma Hebdo

Les grands vendeurs pétrochimiques ont vécu une semaine difficile face à un triptyque décevant : des prix bas, un niveau bas du Rhin, et une demande faible. Le seul élément au beau fixe sont les stocks... Les négociations des prix contrats sont tendues, alors que les prix spot sont orientés à la baisse, même si quelques-uns reprennent des couleurs.

Une légère remontée du cours du pétrole brut a permis d'aider un peu. Le prix du Brent a grignoté 3 dollars le baril, à 62,01 $/b. Ce qui a tiré de 20 $/t le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest. Le prix contrat de l'éthylène pour décembre s'est effondré de 110 E/t, ce qui était plutôt anticipé. Le prix spot, qui évoluait déjà sous ce prix contrat, a du coup rebondi de 40 E/t. Cela n'a pas été le cas pour le propylène. Face à une chute de 100 E/t du prix contrat, le prix spot a perdu d'autant. Le marché du butadiène s'est montré moins dramatique. Le prix contrat avait été fixé dès la semaine passée, et le prix spot a limité la baisse à 30 E/t.

Les vendeurs d'aromatiques ont sans doute eu besoin de prendre un verre. Le prix contrat du benzène pour décembre s'est effondré de 151 E/t ! Soit plus qu'anticipé par les marchés spot. Le prix spot a du coup faibli d'encore 25 $/t, en deçà du prix contrat. Le prix contrat du styrène a plongé de 150 E/t, renouant avec son plus bas niveau depuis deux ans. Cela a malgré tout été perçu comme une petite victoire pour les producteurs car ils ont ainsi pu faire passer aux clients du styrène la baisse du prix du benzène, tout en améliorant la marge avec le prix de l'éthylène. Le reste du marché a été calme.

Le prix spot du méthanol a basculé de 60 E/t. Celui du MTBE a perdu 30 $/t. Celui de l'acrylonitrile a abandonné 60 $/t, sous le double effet d'une faible demande et de la baisse du prix du propylène.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 22 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 22 octobre 2019

Alors que les marchés pétrochimiques européens étaient déjà assez tranquilles, cette semaine, on peut parler de calme absolu. On a rarement vu, même en plein été, une semaine[…]

25/10/2019 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 15 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 15 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 8 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 8 octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 1er octobre 2019

Pétrochimie : cotations du 1er octobre 2019

Plus d'articles