Nous suivre Info chimie

Cotations du 31/08/18 au 05/09/18

La rédaction

Sujets relatifs :

,
Cotations du 31/08/18 au 05/09/18

© Chimie Pharma Hebdo

L'attention du marché pétrochimique européen s'est focalisée sur les oléfines, la semaine dernière, après le break estival des traders. Ce retour aux affaires s'avère mouvementé, en particulier avec toutes les opérations de maintenance annoncées sur plusieurs vapocraqueurs. Lesquelles vont accentuer l'effet des arrêts intempestifs survenus au cours de l'été sur les productions d'oléfines. Toutefois, malgré les conditions actuelles qui devraient entraîner de sérieuses tensions pour les prix spot, beaucoup d'acteurs évoquent des stocks suffisamment conséquents. Le prix spot de l'éthylène n'a ainsi pris que 30 E/t. Le prix contrat a été reconduit d'août à septembre. Il y a comme une incertitude pour ce segment. Les clients ne se pressent pas pour sécuriser leurs volumes. Les vendeurs préviennent, de leur côté, que le marché risque de se tendre très rapidement.

Les autres oléfines sont tout aussi calmes. Le prix contrat du propylène pour septembre n'a forci que de 10 E/t. Le prix spot n'a pas bougé. Le marché du butadiène devrait se tendre rapidement, selon les observateurs. En amont, le prix du Brent a gagné 4,20 dollars par baril, à 78,34 $/b. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a progressé de 30 $/t.

Le marché des aromatiques se montre dynamique. Le prix spot du benzène est toutefois resté inchangé. Le prix contrat pour le mois de septembre a même fléchi de 9 E/t. Le prix spot du toluène a, par contre, engrangé 30 $/t, celui des mélanges de xylène 40 $/t, sous l'effet des hausses de prix des isomères. Ces derniers sont très demandés et les volumes disponibles depuis l'Asie sont actuellement limités. Le prix du paraxylène a augmenté de 20 $/t, celui de l'orthoxylène de 30 $/t. Les prix contrats pour septembre étaient toujours en négociations. Le marché du styrène a été hétérogène. Le prix contrat pour septembre a bondi de 65 E/t, mais le prix spot a trébuché de 30 $/t.

Des stocks affaiblis de méthanol sur quelques grandes plateformes européennes ont contribué à une hausse de 30 E/t du prix spot. Celui du MTBE a aussi augmenté de 40 $/t.

Le marché des intermédiaires pour fibres et polymères a été calme. Les acteurs attendent que la situation s'éclaircisse sur le front des monomères.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 26 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 26 novembre 2019

Les marchés pétrochimiques européens ont connu une activité qualifiée de normale sur la dernière semaine du mois. Les hydrocarbures primaires et les aromatiques ont progressé. Les oléfines[…]

02/12/2019 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 19 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 19 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 12 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 12 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 5 novembre 2019

Pétrochimie : cotations du 5 novembre 2019

Plus d'articles