Nous suivre Info chimie

Coupes en Europe et acquisition aux États-Unis pour A. Schulman

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Cession d'une activité en Australie

A. Schulman compte se désengager d'une petite activité de compounds pour le rotomoulage implantée à Brisbane, en Australie. Cette activité, qui a généré sur l'exercice 2012 (clos fin août) un chiffre d'affaires de 25 M$, n'est plus considérée comme stratégique pour le groupe. Un processus de vente est engagé, avec l'espoir d'une cession d'ici 6 à 12 mois.

Spécialiste des compounds de haute performance et des résines, le groupe américain s'engage dans un plan de restructuration en Europe. Quasiment aucun détail n'a filtré sur ce projet qui doit permettre à A. Schulman de réduire ses coûts annuels de 4 millions de dollars à l'issue de l'opération. Les effectifs du groupe diminueront mais sans préciser dans quelles proportions, ni quels sites ni fonctions seront concernés. Ce plan est motivé par le climat économique en Europe, justifie le chimiste américain. Lequel avait déjà engagé depuis 2010 plusieurs petits plans de restructuration sur le Vieux continent, qui lui ont permis depuis de dégager des économies de coûts annuels de 6 M$. En 2010, A. Schulman avait notamment relocalisé des productions de mélange-maîtres de son usine galloise de Crumlin sur celles de Givet (Ardennes) et à Bornem, en Belgique. En 2011. Il s'était aussi séparé d'une usine italienne de poudres techniques. En Europe, A. Schulman détient une dizaine d'unités dont deux autres en France en plus de Givet, à Montereau (Seine-et-Marne) et Beaucaire (Gard), en Suède (Astorp), En Belgique (Bornem et Opglabbeek), en Allemagne (Kerpen), aux Pays-Bas (s-Gravendeel), en Hongrie (Biatorbagy), en Pologne (Nowa Biala) et en Italie (Gorla Maggiore). De l'autre côté de l'Atlantique, A. Schulman renforce a contrario ses activités. Il vient d'annoncer un accord de principe pour acquérir Network Polymers, qui produit et distribue des compounds plastiques, dans le cadre d'une opération de 50 M$. Basé à Akron, dans l'Ohio, Network Polymers recense 70 salariés et a généré un chiffre d'affaires de 65,3 M$ en 2012. Il produit notamment des alliages et des résines thermoplastiques à façon.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles