Nous suivre Info chimie

Rétrospective 2018: Courses au gigantisme

La rédaction
 

 

Rétrospective 2018: Courses au gigantisme

L'année 2018 aura été marquée par l'aboutissement de gigantesques fusions (Bayer-Monsanto, Linde-Praxair), l'annonce de plans massifs d'investissements en pétrochimie aux États-Unis, mais aussi en Chine et en Europe. Du côté des spécialités, plusieurs grandes opérations promettent de créer de nouveaux leaders mondiaux dans certains domaines. Retour sur les faits marquants avec des liens sur nos articles.

JANVIER

Nutrien, leader mondial des engrais

Les canadiens PotashCorp et Agrium finalisent leur fusion, valorisée à 36 milliards de dollars américains, et donnent naissance, le 2 janvier, à Nutrien, qui se positionne d'emblée comme le numéro un mondial des engrais.

 

Sabic entre au capital de Clariant

Le géant saoudien surgit en force dans le capital du groupe suisse de spécialités, s'emparant de 24,99 % des parts de Clariant. L'opération est finalisée en septembre.

 

FÉVRIER

LyondellBasell s'offre A. Schulman

Le pétrochimiste américain engage 2,25 Mrds $ pour acquérir son compatriote A. Schulman, spécialiste des compounds plastiques. L'opération permet à LyondellBasell de se positionner leader mondial des compounds, devant PolyOne et Clariant.

 

MARS

Toray reprend les composites de TenCate

Le groupe japonais acquiert, pour 930 M€, la branche matériaux composites en fibres de carbone du néerlandais Koninklijke Ten Cate. Toray y voit la possibilité de renforcer ses positions notamment pour le marché hautement stratégique des applications dans l'aéronautique.

 

SNF étudie un complexe de polyacrylamides près de Dunkerque

Le chimiste français de spécialités envisage de construire un complexe de polyacrylamides à Gravelines, au sein du port de Dunkerque. SNF Floerger pourrait engager entre 110 et 160 M€ dans ce projet dont le permis de construire est attendu pour mi-2019.

 

AkzoNobel cède ses spécialités à Carlyle et GIC

Le géant néerlandais choisit finalement de céder sa division AkzoNobel Specialty Chemicals, acquise par les fonds Carlyle (États-Unis) et GIC (Singapour). Cette transaction de 10,1 Mrds € donne naissance, à l'automne, à un nouveau groupe baptisé Nouryon.

 

Kem One sorti du redressement judiciaire

Le numéro deux européen du PVC sort, fin mars, de la procédure de redressement judiciaire avec six ans d'avance. Kem One annonce même des investissements de 300 M€ sur quatre ans.

 

AVRIL

Total et Saudi Aramco annoncent 9 Mrds $ d'investissements à Jubail

Le géant français de la pétrochimie et son partenaire saoudien annoncent des investissements de 9 Mrds $ à Jubail, en Arabie saoudite. 5 Mrds $ seraient à la charge de leur coentreprise Satorp pour un complexe pétrochimique, et 4 Mrds $ seraient engagés par des tiers pour un complexe adjacent de pétrochimie et de spécialités.

 

Formosa Petrochemical vise un complexe américain

Le taïwanais Formosa Petrochemical acquiert un terrain en Louisiane, dans le cadre d'un possible investissement de plus de 9 Mrds $ pour implanter un complexe pétrochimique aux États-Unis.

 

MAI

IFF s'empare de Frutarom pour 7,1 Mrds $

L'américain International Flavors et Fragrances (IFF) lance une opération de 7,1 Mrds $ pour s'emparer de l'Israélien Frutarom. Objectif : créer un leader mondial des goûts et senteurs naturels.

 

Adnoc investira 45 Mrds $ en 5 ans pour tripler ses capacités

Abu Dhabi National Oil Company (Adnoc) annonce un colossal plan d'investissements de 45 Mrds $ sur 5 ans pour renforcer ses capacités de raffinage et surtout pour tripler ses capacités chimiques aux Émirats arabes unis, et notamment pour aller plus loin dans l'aval et se positionner dans les spécialités.

 

Total et Sonatrach investissent en Algérie

Le français Total et l'algérien Sonatrach se lancent dans un projet de complexe pétrochimique (propylène et polypropylène) à Arzew en Algérie. Montant envisagé de l'investissement : 1,5 Mrd $.

 

JUIN

Monsanto incorporé à Bayer

Après l'obtention au cours de l'année des feux verts européen et américain, Bayer finalise l'acquisition du géant américain des semences, Monsanto, dans le cadre d'une gigantesque fusion de 63 Mrds $, presque deux ans après l'annonce du projet.

 

Ineos veut construire un vapocraqueur en Europe

Le pétrochimiste britannique dévoile son intention de construire un vapocraqueur en Europe. Début juillet, Ineos indique qu'il envisage d'investir 2,7 Mrds € pour des capacités de 1 Mt/an d'éthylène. Le choix du site n'était pas encore fixé fin 2018 mais se situera dans le nord-ouest de l'Europe.

 

JUILLET

BASF songe à un second verbund en Chine

Le géant allemand annonce étudier la possibilité de construire un second complexe intégré (verbund) en Chine, plus grand que les deux en activité en Asie à Nanjing (Chine) et Kuantan (Malaisie). BASF pourrait engager 10 Mrds $ dans le projet.

 

Metabolic Explorer construira à Carling

Spécialiste de la biochimie industrielle, le français Metabolic Explorer annonce un investissement de 47,7 M€, soutenu en partie par Bpifrance, pour la construction d'une usine de 1,3-propanediol (PDO) et d'acide butyrique sur la plateforme de Carling, en Moselle.

 

AOÛT

Platform cède Arysta à UPL pour 4,2 Mrds $

L'américain Platform Specialty Products signe avec l'indien UPL pour lui céder sa division de phytosanitaires, Arysta, dans le cadre d'une transaction de 4,2 Mrds $.

 

Saudi Aramco reprend les parts de Lanxess dans Arlanxeo

À peine deux ans après la constitution de la coentreprise Arlanxeo, regroupant les actifs caoutchoucs de Lanxess, le groupe allemand annonce céder ses parts à son partenaire Saudi Aramco. L'opération se finalise au 31 décembre, pour plus de 1,4 Mrd €.

 

SEPTEMBRE

Ineos reprend l'activité polystyrène de Total en Chine

Le leader mondial des styréniques, Ineos Styrolution, acquiert l'activité polystyrène de Total en Chine, mettant la main notamment sur deux usines de 400 000 t/an de capacités combinées.

 

ExxonMobil étudie un complexe pétrochimique en Chine

Le géant pétrochimique américain étudie la possibilité de construire en Chine un complexe de 1,2 Mt/an d'éthylène avec des unités de PE et de PP en aval.

 

OCTOBRE

Hexcel finalise son gigantesque projet en France

Le groupe américain inaugure début octobre son usine de fibres de carbone et de polyacrylonitrile sur la plateforme Osiris des Roches-Roussillon, en Isère. Hexcel a engagé 200 M€ pour ce projet démarré trois ans auparavant.

 

Covestro engage 1,5 Mrd € au Texas pour du MDI

L'ancienne division Material Science de l'allemand Bayer va investir 1,5 Mrd € sur son complexe de Baytown au Texas pour construire une gigantesque usine de MDI.

 

Linde fusionne avec Praxair

Après des accords estivaux pour de vastes cessions d'actifs de Praxair en Europe au japonais Taiyo Nippon Sanso et de Linde aux Amériques à un consortium Messer-CVC, les deux groupes de gaz industriels reçoivent les derniers feux verts pour constituer le n°1 mondial du secteur.

 

Quechen engage 105 M€ sur la plateforme Piicto

Le groupe chinois Quechen Silicon Chemical se lance dans un investissement de 105 M€ sur la plateforme Piicto, dans les Bouches-du-Rhône, afin de construire une usine de silices hautement dispersibles.

 

NOVEMBRE

Ineos reprend les composites d'Ashland pour 1,1 Mrd $

Le pétrochimiste britannique se diversifie en promettant 1,1 Mrd $ pour acquérir la division Composites de l'américain Ashland.

 

Grande restructuration chez Bayer

Quelques mois après l'acquisition de Monsanto, et sous le coup de menaces judiciaires dues au glyphosate, Bayer annonce un plan drastique de restructurations avec des suppressions de 12 000 postes dans le monde. Les objectifs de Bayer sont de rationaliser le portefeuille et améliorer productivité, innovation et rentabilité.

 

DÉCEMBRE

Total et Hanwha engagent 500 M$ de plus à Daesan

Le groupe français et son partenaire sud-coréen investiront 500 M$ de plus sur leur plateforme Hanwha Total Petrochemical de Daesan, en Corée du Sud, pour augmenter de 60 % les capacités en polypropylène.

Neste investira 1,4 Mrd € à Singapour

Le groupe finlandais annonce des investissements de 1,4 Mrd € sur sa plateforme de Singapour pour augmenter ses capacités de bioproduits de 1,3 Mt/an. Ce qui doublerait les capacités actuelles du complexe.

Saudi Aramco envisage plus de 6 Mrds $ d'investissements aux États-Unis

Via sa filiale américaine Motiva Enterprises, le géant saoudien pourrait investir 6,6 Mrds $ aux États-Unis pour y construire un vapocraqueur et un complexe d'aromatiques. Il s'agirait des premiers actifs pétrochimiques de Saudi Aramco sur le sol américain.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Edito : Plus de pétrochimie dans l'est de l'Inde

Edito : Plus de pétrochimie dans l'est de l'Inde

La pétrochimie est en plein essor dans l'est de l'Inde. Le gouvernement de l'État d'Odisha vient de donner son aval à Haldi Petrochemicals (HPL) pour un projet de 2,87 milliards de roupies (3,6 Mrds €).[…]

08/03/2019 | Chimie de base ÉDITO
Ergosup lève 11 millions d'euros

Ergosup lève 11 millions d'euros

Air Liquide en mode solide

Air Liquide en mode solide

Yara et Engie collaborent dans l'hydrogène vert en Australie

Yara et Engie collaborent dans l'hydrogène vert en Australie

Plus d'articles