Nous suivre Info chimie

MDI: Covestro engage 1,5 Mrd € au Texas

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
MDI: Covestro engage 1,5 Mrd € au Texas

Le complexe de Covestro à Baytown

Le groupe allemand s'engage dans la construction d'une vaste unité de 550 000 tonnes par an de MDI sur son complexe texan de Baytown. Covestro envisage d'investir 1,5 milliard d'euros dans ce projet destiné à équilibrer ses capacités de production et à suivre au mieux la demande mondiale en MDI.

Il est question de capacités de taille mondiale. Covestro va construire sur son site américain de Baytown, au Texas, une unité de diisocyanate de diphénylméthane (MDI) d'une capacité de 500 000 tonnes par an. Le conseil de surveillance du groupe, qui a donné son feu vert, estime le coût du projet à 1,5 milliard d'euros, a indiqué Covestro, le 9 octobre. Ce qui représenterait le plus important investissement unitaire dans l'histoire du groupe. La mise en service est ambitionnée en 2024. À Baytown, Covestro fermera en parallèle une unité vieillissante de MDI, d'une capacité de 90 000 t/an. Avec ce projet, évoqué par la presse américaine cet été (CPH n°852), le spécialiste européen des polymères atteindra des capacités installées de 740 000 t/an de MDI dans la région Nafta.

Le marché mondial du MDI devrait progresser de 5 % par an en moyenne à long terme, assure Covestro. Les prévisions indiqueraient le besoin de mettre en service un complexe de taille mondiale chaque année, renchérit-il. Cette croissance est tirée, d'une part, par le besoin de matériaux plus performants et plus durables, et d'autre part, par la demande en solutions d'isolation énergétique plus efficientes. Le précurseur est un précurseur essentiel de mousses rigides polyuréthanes. Selon Covestro, les perspectives de croissance sont telles que ce futur complexe américain de MDI devrait pouvoir produire à pleines capacités, rapidement après sa mise en service.

Équilibrer ses productions régionales avec celles en Europe et dans la zone Asie-Pacifique

Le choix de Baytown, qui était en concurrence avec d'autres complexes de Covestro dans le monde, est lié à l'attractivité du marché local, aux coûts, aux infrastructures et à la logistique, aux économies d'échelle, à la forte intégration verticale potentielle sur le site existant, et à la compétitivité de l'énergie dans la région. De plus, en investissant en Amérique du Nord, Covestro va pouvoir équilibrer ses productions régionales avec celles en Europe et dans la zone Asie-Pacifique, lesquelles devraient s'établir, respectivement, à 820 000 t/an dès 2022 et à 670 000 t/an en 2021. En Europe, Covestro finalise actuellement un projet de doublement des capacités de MDI sur son complexe allemand de Brunsbuettel, engagé par son ancienne maison mère Bayer en 2011. Les capacités seront portées de 200 000 t/an à 400 000 t/an au second semestre 2019 (CPH n°826). En Espagne, il a aussi engagé 200 M€ pour moderniser son site de Tarragone et augmenter les capacités de production de MDI de 50 000 t/an (CPH n°826). Des renforcements sont aussi en cours sur les complexes de MDI de Covestro à Caojing (Chine) et à Anvers (Belgique). Au total, hors le nouveau projet de Baytown, le groupe avait déjà prévu d'investir 1,2 Mrd E sur les trois prochaines années pour renforcer sa position d'un des leaders de la production de MDI dans le monde.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

C’est dans l’une des grandes salles de l’Unesco que les prix de la 5ème édition du Green Chemistry for Life ont été remis le 8 novembre. Dance ce décor d‘exception, les sept[…]

15/11/2019 | PrixActualités
Kemira investit plusieurs millions au Royaume-Uni

Kemira investit plusieurs millions au Royaume-Uni

Tensioactifs : BASF augmente sa capacité de production en Chine

Tensioactifs : BASF augmente sa capacité de production en Chine

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

Plus d'articles