Nous suivre Info chimie

Covestro prêt à investir en masse

Julien Cottineau
Covestro prêt à investir en masse

© BildautoCovestroBild Verwertung: Nutzung mit Quellenvermerk für redaktionelle Beiträge über Covestro gestattet. Die komme

Le groupe allemand a dévoilé un plan de 100 millions d’euros d’investissement pour augmenter ses capacités mondiales de films, avec des extensions en vue en Thaïlande, aux Etats-Unis, en Chine et en Allemagne. Covestro pourrait aussi dévoiler prochainement des projets dans le polycarbonate et le MDI.

Loin de Bayer, dont il a quasiment quitté le giron depuis son introduction en Bourse en 2015 (CPH n°843), Covestro poursuit son développement. Le groupe allemand a dévoilé le 18 juillet un plan d’investissement de 100 millions d’euros pour ses capacités de production de films plastiques. Ces films techniques sont essentiellement produits à partir de polycarbonate et de polyuréthane thermoplastique. L’objectif est de répondre très rapidement à la croissance de la demande mondiale et d’investir dans de nouvelles technologies et applications, tout en gagnant en flexibilité et en rapidité. Les principaux domaines applicatifs visés sont dans l’automobile, les technologies médicales, et les cartes à puce. Le programme se décline sur quatre sites de Covestro : à Map Ta Phut en Thaïlande, Guangzhou en Chine, South Deerfield aux Etats-Unis et à Dormagen, en Allemagne. Au total, Covestro prévoit de créer une centaine d’emplois entre ces quatre sites une fois les mises en service effectuées.

Concrètement, le groupe a démarré la construction d’une unité sur son site thaïlandais. Laquelle devrait entrer en service fin 2019 et sera centrée sur une technologie innovante de co-extrusion. Sur son site chinois, Covestro va convertir une ligne de co-extrusion dans un premier temps. Le démarrage est prévu pour mi-2019. Dans un second temps, il sera question d’une extension des capacités du site. A South Deerfield, dans le Massachusetts, Covestro va investir pour améliorer l’efficacité opérationnelle et la qualité des productions. Enfin, à Dormagen, le groupe a entamé la construction de lignes additionnelles de co-extrusion. La mise en service est programmée pour le quatrième trimestre 2020.

Investissements dans le polycarbonate et le MDI ?

Covestro, qui a généré un chiffre d’affaires de 14,1 Mrds € l’an dernier, pourrait aussi engager de grands investissements dans le polycarbonate et le diisocyanate de diphénylméthane (MDI). Selon des informations exclusives de Chemical Week, un projet d’usine de taille mondiale de polycarbonate serait sur la table. L’Asie serait la région privilégiée pour ce projet, où la croissance de la demande en polycarbonate évoluerait à un rythme de 4 à 5% par an. Dans le MDI, le groupe allemand envisagerait de construire une usine, là encore de taille mondiale. Il s’agirait d’augmenter les capacités d’un de ses complexes existants, implantés notamment  en Allemagne, à Baytown au Texas (Etats-Unis), à Caojing en Chine où encore à Tarragone en Espagne, complexe qui fait actuellement l’objet d’un investissement de modernisation des installations de chlore (CPH n°848). Selon Chemical Week, le projet pourrait mener à la construction de capacités additionnelles de 400 000 t/an dans le cadre d’un investissement de l’ordre de 1 Mrd €.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Nippon Shokubai a inauguré ses extensions à Anvers

Nippon Shokubai a inauguré ses extensions à Anvers

Le groupe japonais a inauguré, début octobre, les extensions apportées au site de sa filiale Nippon Shokubai Europe à Anvers, en Belgique. Ce qui a marqué la finalisation d'un investissement de 350 millions[…]

15/10/2018 | Acide acryliqueChimie
AkzoNobel Specialty Chemicals devient Nouryon

AkzoNobel Specialty Chemicals devient Nouryon

Sika ouvre deux usines au Kazakhstan

Sika ouvre deux usines au Kazakhstan

Ilham Kadri prendra la tête de Solvay

Ilham Kadri prendra la tête de Solvay

Plus d'articles