Nous suivre Info chimie

Covid-19 : Arkema dédie une unité pilote à la production de gel hydroalcoolique

Sylvie Latieule
Covid-19 : Arkema dédie une unité pilote à la production de gel hydroalcoolique

© Arkema

Arkema dédié une ligne pilote de l’un de ses centres de recherche en France à la fabrication et la fourniture en masse et gratuite de solution hydroalcoolique aux hôpitaux, à partir de peroxyde d’hydrogène produit à Jarrie.

Face à l’épidémie de Covid-19, Arkema se mobilise. Le numéro un français de la chimie va produire du gel hydroalcoolique, à raison de 20 tonnes par semaine, pour en faire don aux autorités sanitaires françaises. Ces lots serviront notamment à réapprovisionner en masse les hôpitaux de l’Assistance Publique.

Pour cela, le groupe va utiliser une ligne pilote de son Centre de Recherche Rhône Alpes (CRRA), près de Lyon. Dédiée d’ordinaire à des développements dans le domaine des polymères, l’unité est donc réorientée à la fabrication de solution hydroalcoolique. Il s’agit d’une formulation de plusieurs ingrédients. L’éthanol est un bioéthanol, fourni par Cristalco, filiale commerciale de la coopérative Cristal-Union. La glycérine est fournie par Oleon, filiale du groupe coopératif Avril. Le peroxyde d’hydrogène, H2O2, est fourni par Arkema depuis son usine de Jarrie (Isère), alors qu’il est l’un des principaux producteurs mondiaux.

Le groupe va également procéder au conditionnement du gel en flacons (en provenance d’un fournisseur lyonnais), et à l’étiquetage.

Si la production a d’ores et déjà démarré, la livraison des premiers flacons devrait intervenir dès la semaine prochaine. Pour ce faire Arkema a obtenu toutes les autorisations administratives nécessaires.

Quelques semaines plus tôt, au plus fort de la crise en Chine, le groupe avait déjà fait don de peroxyde d’hydrogène pour permettre au pays de mener des opérations de désinfection.

Peroxyde d'hydrogène, tamis moléculaires et PMMA impliqués dans le lutte contre le coronavirus

Arkema ajoute qu'il a d'autres produits qui sont utilisés directement dans la lutte face contre le coronavirus. Le groupe fournit en effet des tamis moléculaires pour les concentrateurs d'oxygène utilisés par les personnes en insuffisance respiratoire. Et ces tamis font l'objet d'une forte demande. Parmi les leaders mondiaux dans le domaine de la chaine acrylique, le groupe français fournit aussi des plaques de PMMA qui sont installées en urgence à destination des personnels de la grande distribution et des services pour les protéger des contacts dans l'exercice de leur activité.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Matériaux : Johnson Matthey étend sa production en Chine

Matériaux : Johnson Matthey étend sa production en Chine

Le groupe Johnson Matthey (JM) a engagé 7,5 millions de livres britanniques (environ 8,3 M€) dans l’extension de capacités de production de composants pour piles à combustible sur son site de Shanghai en Chine. Le[…]

MCA : Nouryon et Atul reçoivent une autorisation pour leur usine en Inde

MCA : Nouryon et Atul reçoivent une autorisation pour leur usine en Inde

Résines photosensibles : Shin-Etsu investit pour sa production en Asie

Résines photosensibles : Shin-Etsu investit pour sa production en Asie

Parfums : Givaudan démarre un site de production en Chine

Parfums : Givaudan démarre un site de production en Chine

Plus d'articles