Nous suivre Info chimie

Covid-19 : Celanese retarde ses projets au Texas

Françoise de Vaugelas

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Celanese retarde ses projets au Texas

© Celanese

Le chimiste américain de spécialités Celanese a pris la décision de retarder de 18 mois ses projets de construction d’une usine d’acide acétique et d’expansion de sa capacité de production de méthanol. Au vu de la crise sanitaire actuelle, la société a choisi de réduire ses dépenses en capital. « A la lumière de la dynamique actuelle, nous avons fortement priorisé les projets basés sur la productivité avec des avantages à court terme, ce qui a entraîné une réduction du capex 2020 par rapport aux prévisions précédentes de 500 millions de dollars à moins de 350 M$ », a déclaré Lori Ryerkerk, p-dg de Celanese.

La construction de l’usine d’acide acétique sur son site de Clear Lake (Etats-Unis), dont les travaux d’ingénierie sont terminés, fait partie d’un programme de reconfiguration de son réseau mondial de production enclenché en janvier 2019. Cette unité, qui devrait être finalisée en 2023, aura une capacité annuelle de 500 000 tonnes, portant les capacités totales du site à 2 Mt par an d’acide acétique, tout en réduisant sa capacité de production annuelle en Asie de 600 000 tonnes. La société exploite une usine à Nanjing (Chine), d’une capacité de 1,2 Mt/an, ainsi qu’à Singapour, qui produit 600 000 t/an.

La co-entreprise Fairway Methanol créée avec le Japonais Mitsui, entrée en service en octobre 2015 sur le site de Clear Lake, devait être le sujet d’une expansion de capacité de production de méthanol. La coentreprise, qui dispose actuellement d’une capacité de production de 1,3 Mt/an, devait être en capacité de produire 1,7 Mt/ an de méthanol d’ici à la fin 2020. Là encore, Celanese a choisi de retarder son projet de 18 mois.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Méthanol durable : Johnson Matthey et Carbon Recycling International collaborent

Méthanol durable : Johnson Matthey et Carbon Recycling International collaborent

Le chimiste britannique Johnson Matthey a noué un partenariat « de long terme » avec le groupe Carbon Recycling International (CRI). Effective depuis juillet 2021, cette collaboration prévoit la fourniture des[…]

21/10/2021 | CatalyseursChimie durable
Vicat et Hynamics collaborent pour produire du méthanol décarboné

Vicat et Hynamics collaborent pour produire du méthanol décarboné

Recyclage : NextChem et Johnson Matthey veulent transformer les déchets en méthanol

Recyclage : NextChem et Johnson Matthey veulent transformer les déchets en méthanol

Catalyse du méthanol : Haldor Topsoe et Yanchang construisent une unité

Catalyse du méthanol : Haldor Topsoe et Yanchang construisent une unité

Plus d'articles