Nous suivre Info chimie

Covid-19 : PAT teste deux principes actifs

Françoise de Vaugelas
Covid-19 : PAT teste deux principes actifs

La société spécialisée dans la production de biomolécules végétales, Plant Advanced Technologies (PAT), a démarré le 16 avril des tests préliminaires anti-SARS-CoV-2 sur deux de ces principes actifs en développement. Les actifs testés, produits grâce à la technologie exclusive de PAT, auraient démontré in vitro et in vivo une capacité à réguler l’inflammation générale, ainsi qu’une capacité antivirale in vitro sur des virus respiratoires de type bronchiolite (RSV) et grippe (H1N1).

PAT a déjà mis au point un principe actif PAT1657 destiné aux traitements anti-inflammatoires de la peau (dont le psoriasis), ainsi que la technologie PAT Vendredi, permettant la production de protéines thérapeutiques dans des plantes carnivores. Néanmoins la société ne précise pas si les principes actifs testés sont le PAT1657 ou s’ils sont issus de la technologie PAT Vendredi.

« En cas de résultats positifs sur le SARS-CoV-2, la société pourrait bénéficier d’un positionnement original de ses produits grâce à leur double action antivirale et anti-inflammatoire permettant de lutter à la fois contre la charge virale et contre l’inflammation importante responsable des dysfonctionnements pulmonaires observés chez les patients atteints de formes sévères », espère la société. L’entreprise précise qu’en cas de résultats positifs, le développement de ces produits « nécessitera un suivi rigoureux des protocoles en vigueur » avant de pouvoir traiter les patients touchés par ce virus.

En dehors de ce secteur de la pharmacie, PAT s'est surtout illustrée dans le développement d'actifs cosmétiques et de produits phytosanitaires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Valorisation de la biomasse : Création de l’accélérateur EPi BioScale

Valorisation de la biomasse : Création de l’accélérateur EPi BioScale

Le 20 janvier 2021, l’institut Pivert, le groupe iTak Strategies et l’Escom Chimie ont annoncé la création d’un accélérateur dénommé EPi BioScale.  S’adressant[…]

21/01/2021 | FormationBiotechnologies
Asahi Kasei construit une unité de cellulose microcristalline au Japon

Asahi Kasei construit une unité de cellulose microcristalline au Japon

Bioplastiques : Novamont s’empare de BioBag Group

Bioplastiques : Novamont s’empare de BioBag Group

Extraction végétale : Mérieux entre au capital de Plantex

Extraction végétale : Mérieux entre au capital de Plantex

Plus d'articles