Nous suivre Info chimie

Cristaux liquides /Le n°1 mondial d'électrodes de graphite et de carbone UCAR adopte un nouveau plan stratégique

Sujets relatifs :


UCAR International a annoncé un plan de restructuration global visant à réduire les coûts d'un montant de 80M$ en 1999, 115M$ en l'an 2000 et 135M$ en l'an 2001. Ce programme inclut une charge non récurrente de 150M$ dont 45M$ de dépenses en cash sur le troisième trimestre 1998. Le but final étant de se renforcer dans sa position de fournisseur à bas prix de l'industrie sidérurgique. Face aux conditions de marché difficiles affectant cette industrie, et plus particuliètrement les clients utilisant des fours électriques, Ucar a décidé de réduire sa capacité de production d'électrodes de graphite de 30000tonnes. Cette réduction, qui représente 4% de la capacité de production du monde occidental et 11% de la capacité d'Ucar, sera effectuée par la fermeture des sites de Berlin et Welland (Canada) accompagnée de la réduction du site de Vyazma (Russie). Sur ce dernier, le programme conduira à la suppression de la moitié des 1200 d'emplois ainsi qu'à une baisse de capacité de production d'électrodes de graphite de 17000tonnes à 10000tonnes. Les cathodes seront désormais produites sur le site de Columbia Tennessee. Le site d'extrusion de Berlin produit des électrodes de graphite "green" et emploie environ 70 personnes, tandis que celui de Welland produit des électrodes de graphite (capacité de 23000tonnes) ainsi que des cathodes de carbone et de graphite avec 280 employés. Ces opérations de fermeture d'usines devraient permettre d'économiser 24M$ en 1999 et 33M$ en l'an 2000, pour un coût de fermeture cash de 25M$. Cette restructuration passe également par une recentralisation des services financiers et administratifs, afin de réduire les frais généraux d'environ 15% en 1999 et 23% en l'an 2000. En outre, de nombreux plans visant à améliorer l'efficacité des sites (par la substitution des matières premières, l'augmentation des rendements, une plus large automatisation, etc...) devraient conduire à des réductions de coûts d'environ 30M$ en 1999 et environ 38M$ en l'an 2000, après une dépense initiale de 24M$. Enfin, le groupe a décidé de se séparer de ses activités de produits de spécialités en graphite, qui selon lui n'est plus dans la lignée de ses nouveaux objectifs. Ce secteur a généré 113M$ de ventes en 1997. Si la cession est réalisée, la plus-value résultante devrait largement dépasser les dépenses cash liées au plan de restructuration. Ucar est le premier fabricant mondial d'électrodes de graphite et de carbone, avec des ventes dans plus de 80 pays et des sites de production sur quatre continents n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Par cette acquisition, Arkema met un peu plus le cap vers les spécialités et se garantit 900 M€ de chiffre d'affaires supplémentaires à l'horizon 2015.Le groupe Arkema annonce un projet d'acquisition des résines pour revêtements (peintures,[…]

Construction d'un pilote de PEKK  à Serquigny

Construction d'un pilote de PEKK à Serquigny

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Plus d'articles