Nous suivre Info chimie

Croda reprend le Finlandais IonPhase

J.C.

L'opération est finalisée depuis le 8 décembre. Croda a acquis le chimiste finlandais IonPhase, a annoncé le groupe britannique de spécialités, la semaine dernière. La transaction s'est élevée à 24 millions d'euros, pour une entreprise qui génère un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 9 ME. Les 24 salariés d'IonPhase sont tous repris par Croda. L'opération intègre aussi la reprise de la principale implantation industrielle à Tampere, en Finlande, où IonPhase détient son usine et son centre de R et D, ainsi que deux filiales en Asie, en l'occurrence des bureaux commerciaux en Corée du Sud et en Chine.

Fondé en 2001, IonPhase est un spécialiste des additifs antistatiques pour les plastiques. « Centrés sur la protection contre les décharges électrostatiques (ESD pour Electrostatic Discharge Protection) et les polymères intrinsèquement dissipatifs (IDP pour Inherently Dissipative Polymers), les produits d'IonPhase utilisent les technologies les plus avancées du marché de la protection contre l'électricité statique, dont le principe est de contrôler la libération de l'électricité statique », explique Croda. Ces spécialités trouvent des applications dans les composants électroniques, les emballages pour les produits chimiques et alimentaires, ou encore dans l'électroménager. Croda décrit cette acquisition comme une « extension naturelle » de son portefeuille, qui s'inscrit dans sa stratégie de croissance dans les matériaux de haute technologie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rien n’arrête la valse mondiale. Des opérations de grandes envergures se sont poursuivies en 2019 à l’international, sans qu’il y ait vraiment de méga-fusions. En France, des opérations de plus[…]

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Plus d'articles