Nous suivre Info chimie

Croissance atone de la chimie dans l'UE, mais ventes en hausse

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Croissance atone de la chimie dans l'UE, mais ventes en hausse

© Pixabay

La croissance de la production de l'industrie chimique est presque atone dans l'Union européenne, selon la dernière note conjoncturelle du Cefic, publiée le 29 novembre. Entre janvier et septembre 2018, la croissance n'a atteint que 0,2 % en glissement annuel. Ce qui est loin du 0,9 % relevé pour le premier semestre et qui confirme le ralentissement de la production mois après mois (CPH n°860). Le Cefic note, qu'à l'exception des produits de grande consommation, dont la production a progressé de 2,9 % sur la même période, tous les autres segments sont en berne. Le segment le plus touché étant la chimie de base. Paradoxalement, les ventes de la chimie européenne sont supérieures de 4 % sur la période janvier-août 2018 par rapport à la période janvier-août 2017. Cela s'explique par la hausse des prix, avec un gain de 3,6 % sur un an, portée par la hausse des prix des matières pétrochimiques (+5,4 %), des inorganiques de base (+5,3 %) et des polymères (+4,2 %). Selon le Cefic, les prix ont même atteint un niveau record en cinq ans au cours du troisième trimestre 2018.

L'excédent commercial de la chimie européenne se rétracte. Au cours des huit premiers mois de 2018, cet excédent a atteint 31,18 milliards d'euros, soit moins que les 31,74 Mrds € enregistrés pour les huit premiers mois 2017. Les meilleures performances ont été enregistrées dans les échanges avec le reste de l'Europe, les États-Unis, l'Afrique et le Brésil. Par contre, le déficit commercial perdure avec l'Inde, la Corée du Sud, la Chine et le Japon. Dans le détail, les exportations ont atteint la valeur de 108,4 Mrds € jusqu'en août, contre 104 Mrds € entre janvier et août 2017 (+4,2 %). Selon le Cefic, les meilleures progressions sont à chercher du côté des exportations avec les États-Unis pour les matières pétrochimiques (+14 %) et les spécialités (+11,7 %). En revanche, les exportations pétrochimiques européennes vers la Chine ont plongé de 13 % en un an. Les importations ont affiché une croissance de 6,8 % pour la période janvier-août 2018 en glissement annuel, à 77,2 Mrds €. Les importations depuis la Chine sont notamment passées de 9 à 10,5 Mrds € en un an.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Chimie, la mal-aimée de l’Europe

[Édito] : Chimie, la mal-aimée de l’Europe

L’initiative n’est pas si courante pour qu’elle mérite d’être soulignée. France Chimie, l’organisation professionnelle qui représente les entreprises de la chimie en France, et son[…]

La chimie en France va rebondir de 6 à 7 % en 2021

La chimie en France va rebondir de 6 à 7 % en 2021

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

La production chimique européenne en baisse de 1,9 % en 2020

La production chimique européenne en baisse de 1,9 % en 2020

Plus d'articles