Nous suivre Info chimie

Début d'année maussade pour la Fipec

R.M.

Sujets relatifs :

, ,

Les syndicats régionaux se regroupent

Le 26 mai, lors de l'assemblée générale de la Fipec, la décision a été prise de regrouper en un syndicat national unique les fabricants de peintures, enduits et vernis, jusqu'ici organisés en syndicats régionaux. La Fipec réunit désormais quatre syndicats nationaux (Aficam, Sipev, Afacale, Afei). D'autre part, la Fipec a adhéré fin 2009 au GFI (Groupe des fédérations industrielles). L'assemblée générale était placée sous le signe des produits biosourcés, puisqu'une table ronde leur a été consacrée.

La Fédération des industries des peintures, encres, couleurs, colles et adhésifs (Fipec) juge la situation « très préoccupante » pour les industries des peintures, enduits et vernis, des colles, adhésifs et mastics. En effet, un « manque de disponibilité de certaines matières premières a engendré une augmentation importante de leur prix », pointe la fédération. Directement impactés, les secteurs des peintures, enduits et vernis, colles, adhésifs et mastics ont subi en conséquence une hausse de « 15 % en moyenne sur des matières premières ou intermédiaires couramment utilisées dans la formulation de leurs produits ». En réaction à cette situation, les producteurs appliquent des mesures « drastiques » en interne pour « se restructurer et maintenir les performances des produits ». D'après la Fipec, la pénurie résulte à la fois des réductions récentes de capacités sur le plan mondial dues aux restructurations économiques, de déstockages dans la chaîne d'approvisionnement et d'une forte demande stimulée par les marchés asiatiques. Sont également mis en cause les arrêts de production des fournisseurs. Deux grands producteurs de dioxyde de titane ont arrêté la fabrication suite à des « accidents graves » ; d'autres fabricants européens et américains de monomères et produits de bases (propylène, éthylène, acide acrylique, styrène) -intervenant entre autres dans la fabrication des colles, adhésifs et mastics - ont dû faire face à des besoins de maintenance. Le manque de disponibilité des matières de base est aussi à imputer aux grands groupes chimiques européens et aux fabricants d'intermédiaires, qui appliquent « de fortes majorations de prix », et dont « la nullité des stocks les oblige à contingenter leurs clients », selon la Fipec.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Le 12 avril 2021, le centre d’innovation NanoMesureFrance a été retenu dans le cadre de l’appel à projets SESAME Filières du programme d’investissements d’avenir lancé par[…]

Biocarburants : Le décret d’autorisation d’exploitation de La Mède partiellement invalidé

Biocarburants : Le décret d’autorisation d’exploitation de La Mède partiellement invalidé

Kuraray rejoint le Global Impact des Nations unies

Kuraray rejoint le Global Impact des Nations unies

Air Liquide va engager 8 Mrds € dans l’hydrogène bas carbone

Air Liquide va engager 8 Mrds € dans l’hydrogène bas carbone

Plus d'articles