Nous suivre Info chimie

Déchets/Stocamine : démarrage imminent

Sujets relatifs :


Le démarrage de Stocamine, premier centre de stockage souterrain de déchets industriels ultimes en France, devrait débuter en décembre sur l'ancienne mine Joseph Else de Wittelsheim (68). Parmi les produits stockés en classe A : les sels de trempe cyanure, les sels de trempe neutre ; en classe B : les déchets arséniés, mercuriels, à base d'amiante, les terres polluées et les produits phytosanitaires ; en classe C : les boues chromiques et les déchets insolubles de galvanisation ; en classe D : les résidus de l'électronique, les produits d'incinération, les catalyseurs usés et les déchets de laboratoires. Toutefois, un arrêté préfectoral interdit à Stocamine de stocker les produits radioactifs, toxiques biologiques, volatiles, explosibles, inflammables, volumétriquement instables, thermiquement instables, les déchets collectés sous forme de mélanges indéfinissables, les carburants à caractères comburant et oxydant... Tous les stockages seront réversibles. Si, à l'avenir, de nouveaux procédés permettent de recycler et de valoriser des déchets ultimes, ils pourront être remontés. La DRIRE a autorisé l'exploitation pour 25 ans. Les fûts de déchets arrivant seront d'abord pesés et leurs documents d'acceptation vérifiés. Pour être sûr que les procédures soient cadrées et respectées, Stocamine a déjà engagé deux démarches de certification, ISO 9002 et ISO 14001. Tous les déchets seront contrôlés deux fois : une fois par le producteur, une fois par Stocamine dans son propre laboratoire équipé d'une fluorescence X. Un échantillon du déchet sera ensuite conservé dans une salle des échantillons en sous-sol, dans les mêmes conditions que les fûts ou les big bags. Le stockage se fera à 600 mètres de profondeur, dans des galeries creusées dans les couches de sel gemme. Stocamine est une solution régionale au problème du stockage de déchets industriels ultimes. 40000 tonnes/an de déchets pourront être accueillis. Fort de la nouvelle législation en matière de gestion des déchets qui responsabilise les régions, Stocamine espère recevoir 80 % des déchets à stocker en provenance d'Alsace, dont essentiellement des refiom, résidus de fumées d'incinération d'ordures ménagères, et aider ainsi à la limitation du tourisme des déchets. nMichèle Herzberg

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Jacobs acquiert Marmac

Jacobs acquiert Marmac

La société d'ingénierie a fait l'acquisition de l'Américain Marmac Field Services, spécialiste de la conception de pipelines. Cet accord, dont les détails financiers n'ont pas été dévoilés, permet à Jacobs d'étendre son empreinte géographique[…]

Vopak cède sa filiale  malaise

Vopak cède sa filiale malaise

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Un contrat pour EIL au Nigéria

Un contrat pour EIL au Nigéria

Plus d'articles