Nous suivre Info chimie

Deinove vise la profitabilité en 2014

Aurélie Dureuil

Sujets relatifs :

, ,

Perspectives à quatre ans

2011

- Partenariat en chimie verte

2012

- Partenariat en chimie verte

- Partenariat en bioéthanol

- Candidat antibiotique

2013

- Partenariat en chimie verte

- Partenariat en bioéthanol

- Licence pour un antibiotique

2014

- Licence en bioéthanol

- Licence pour un antibiotique

Deinove vise la profitabilité en 2014

Les bactéries déinocoques de Deinove interviennent notamment dans la production de composés organiques à haute valeur ajoutée.

© Deinove

La start-up française dresse un bilan positif de son année d'entrée en Bourse et affiche son optimisme pour la poursuite de ses projets tant pour les biocarburants que pour la chimie verte. Et même pour la pharmacie.

Le spécialiste des bactéries déinocoques a présenté ses premiers résultats en tant que société cotée. Une année que Jacques Biton, son directeur général a qualifiée de « changement d'échelle » pour la société. Ajoutant : « grâce à notre cotation en Bourse, de nombreux actionnaires, motivés par nos projets de trouver des alternatives écologiquement et économiquement viables aux énergies fossiles et aux produits pétrosourcés, nous ont fait confiance et nous ont donné les moyens d'accélérer nos programmes de recherche et développement. » L'entrée en Bourse en avril (CPH n°506) a permis à Deinove de lever 12,1 millions d'euros. Truffle Capital étant l'actionnaire majoritaire avec près de 75 % des parts.

 

Sur l'année 2010, le total des produits d'exploitation s'élève à 603 000 € tandis que les frais opérationnels atteignent 3,1 M€ dont 80 % sont consacrés à la R&D. Le dirigeant se montre néanmoins optimiste. « Nous sommes positionnés sur des marchés importants en forte croissance et avec des besoins de technologies innovantes. » Deinove travaille notamment dans le secteur du bioéthanol pour lequel il a signé en 2010 deux partenariats de recherches avec l'industriel Tereos (CPH n°505) et le centre de recherche finlandais VTT (CPH n°515).

 

La société est également présente dans la chimie verte, via son projet Deinochem. « Nous sommes actuellement en négociation avec plusieurs grands chimistes sur plusieurs projets », indique Jacques Biton qui espère signer un premier partenariat en 2011. Dans ce domaine, les bactéries déinocoques pourraient intervenir dans la production de composés organiques à haute valeur ajoutée. Enfin, la société a identifié un nouveau pôle d'activité : la pharmacie. Deinove collabore avec Nosopharm notamment. La société compte deux projets Deinopharm et Deinobiotics pour l'identification et la production d'antibiotiques et d'antifongique. « 70 bactéries diverses ont été sélectionnées pour le moment. Elles produisent des composés qui semblent intéressants contre les bactéries pathogènes », précise Jacques Biton qui envisage des premiers essais in vivo d'ici fin 2011. La société chercherait ensuite à vendre une licence exclusive sur son procédé de production. Le dirigeant reste cependant flou sur la stratégie de vente de licence et les étapes que la société pourrait mener seule : de la preuve de concept préclinique à des phases plus avancées. La stratégie de Deinove pour ses projets biocarburants et chimie verte étant la vente de licences non exclusives après avoir porté le développement du procédé jusqu'à la phase pilote (300 l). A partir de tous ces projets, la société attend « la profitabilité en 2014 », conclut Jacques Biton.

%%HORSTEXTE:0%%

Des signatures de partenariats attendues pour 2011 en chimie verte

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles