Nous suivre Info chimie

abonné

Unilever investit 1 Mrd € pour « nettoyer » ses détergents

Françoise de Vaugelas
Unilever investit 1 Mrd € pour « nettoyer » ses détergents

Afin de réduire ses émissions de carbone, Unilever veut éliminer les combustibles fossiles présents dans ses produits d’entretien d’ici à 2030. Pour cela, la société a investi un milliard d’euros dans le projet Clean Future.

Le fabricant de produits d’entretien et de nettoyage Unilever a annoncé son ambition de remplacer 100 % du carbone d’origine fossile de ses produits par du carbone renouvelable ou recyclé. Pour cela, la société anglo-néerlandaise, propriétaire de marques telles que Persil, Omo et Skip, a investi un milliard d’euros dans le projet Clean Future. Ce plan d’innovation a pour objectif d’intégrer les principes de l’économie circulaire à la fois dans le conditionnement et la composition des produits à l’échelle des marques mondiales, dans le but de réduire leur empreinte carbone.

La majeure partie des produits d’entretien et de nettoyage actuels contiennent des substances chimiques issues de matières premières fossiles, représentant environ 46 % de l’empreinte carbone de ces détergents. Clean Future devrait permettre à Unilever d’atteindre son objectif de zéro émission pour ses produits d’ici à 2039, la société estimant que cette initiative, à elle seule, « réduira l’empreinte carbone de la composition des produits jusqu’à 20 % ». Elle espère abandonner complètement les produits chimiques dérivés de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Johnson Matthey investit dans les composants pour piles à combustibles à Swindon

Johnson Matthey investit dans les composants pour piles à combustibles à Swindon

Le groupe britannique Johnson Matthey (JM) a franchi une étape majeure dans ses plans de commercialisation de technologies permettant la production d'hydrogène vert, zéro carbone. Il prévoit d’ajouter de[…]

 EQT vend les conservateurs de Schülke & Mayr à Ashland

EQT vend les conservateurs de Schülke & Mayr à Ashland

Cyanoacrylates : Arkema investit dans une coentreprise avec Cartell

Cyanoacrylates : Arkema investit dans une coentreprise avec Cartell

Biocides : Lanxess rachète le Français Intace

Biocides : Lanxess rachète le Français Intace

Plus d'articles