Nous suivre Info chimie

Détergents : Colgate-Palmolive vend des lessives en Europe à Procter and Gamble

Sujets relatifs :

Colgate-Palmolive a annoncé la cession à Procter and Gamble de marques de lessive en Europe, vendues en France, en Italie et en Suède. Les marques de lessives concernées sont Gama, Axion et Dynamo en Europe de l'Ouest, et la lessive Ajax en Suède, à l'exception de produits pour linges délicats. « La vente de ces marques de détergents est conforme à la stratégie de Colgate de s'éloigner du secteur des détergents tout en investissant dans les activités d'hygiène orale et personnelle, à la croissance rapide et à marge plus élevée », souligne le président de Colgate-Palmolive, Reuben Mark. Le bénéfice résultant de la transaction devrait être effacé par les charges associées à la déconsolidation de ces activités, a précisé Colgate-Palmolive. « Cette vente va accroître notre marge bénéficiaire brute en Europe et nous permettre de nous concentrer davantage sur nos activités essentielles d'hygiène personnelle et orale », précise Reuben Mark. De fait Colgate-Palmolive, numéro un de l'hygiène bucco-dentaire, a perdu ses dernières années de nombreuses part de marché en Europe dans les détergents et ne détient plus que 2 % du marché contre 31 % pour Procter, suivi par Henkel et Unilever (entre 20 et 25 % pour chacune des deux sociétés). Cette opération devrait se traduire par la suppression d'environ 200 emplois en France dans le cadre de la vente de ses marques de détergents à Procter and Gamble, a indiqué la direction lors d'un comité d'entreprise européen, le 24 octobre, qui sera suivi par un comité central d'entreprise en France le 6 novembre. Selon Michel Bouvignies, secrétaire CFDT du comité de groupe européen, environ 150 salariés de l'usine de Compiègne seront concernés, et une cinquantaine au minimum au siège européen à Paris qui va déménager en Suisse, dans le cadre d'un plan de restructuration du groupe au niveau européen. L'usine de Compiègne est une des deux usines européennes du groupe qui fabrique des détergents . Par ailleurs, la direction a également annoncé la cession à la société néerlandaise Buldelpack de ses usines de Glostrup (Danemark), la deuxième unité de fabrication de détergents du groupe en Europe, et d'Alverca (Portugal) qui emploient à la production respectivement 185 et 255 personnes. Y compris l'encadrement, « 600 personnes devraient être concernées par cette reprise », souligne M. Bouvignie. Ce dernier précise que Buldelpack « devrait reprendre les salariés, mais on ne sait pas dans quelles conditions ». Le groupe Budelpack, qui a déjà repris au 1 er janvier l'unité de production de shampooings de Lièpvre (France) auprès de Henkel, travaille comme sous-traitant pour de nombreuses marques, notamment dans le domaine des détergents, des produits d'entretien et des produits d'hygiène corporelle.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Par cette acquisition, Arkema met un peu plus le cap vers les spécialités et se garantit 900 M€ de chiffre d'affaires supplémentaires à l'horizon 2015.Le groupe Arkema annonce un projet d'acquisition des résines pour revêtements (peintures,[…]

Construction d'un pilote de PEKK  à Serquigny

Construction d'un pilote de PEKK à Serquigny

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Plus d'articles