Nous suivre Info chimie

Deux projets labellisés par Axelera retenus par le FUI

H.B.

Deux projets de R&D labellisés et colabellisés par le pôle Axelera ont été retenus au 24e appel à projets du Fonds unique interministériel (FUI), a annoncé le pôle de compétitivité chimie-environnement Lyon et Auvergne Rhône-Alpes. Au total, 38 nouveaux projets de R&D collaboratifs bénéficieront d'une aide de l'État de 28 millions d'euros ainsi que d'une aide des collectivités territoriales de 28 M€, dont 20 M€ des régions, 1 M€ des autres collectivités et 7 M€ de fonds communautaires (FEDER). Parmi ces 38 projets figurent donc deux projets portés par le pôle Axelera : Agrege 2 et Deperflex II. Le premier consiste à « valider au niveau technique, économique, environnemental et sociétal une nouvelle filière de construction de sols fertiles en milieu urbain à partir de terres excavées et d'autres matériaux potentiellement valorisables, aujourd'hui envoyés en centre de stockage », détaille Axelera. En clair, le projet entend économiser les ressources naturelles classiquement utilisées dans les aménagements urbains et développer des filières de recyclage des déchets produits par ces mêmes villes. Agrege est un projet FUI collaboratif d'un budget de 3,2 M€ qui rassemble des PME locales associées au BRGM et au groupe Suez. Quant à Deperflex II, il vise à développer des solutions alternatives « éco-responsables » de traitements déperlants sans fluor, durables dans le temps. Inspiré du vivant, le projet cherchera à imiter par biomimétisme l'effet de déperlance observé sur les feuilles de lotus. D'un budget de 3,09 M€ (dont 1,6 M€ d'aide publique) et d'une durée de 48 mois, ce projet regroupe 9 partenaires complémentaires : quatre PME, une ETI (Protex), un centre technique (l'IFTH) et trois laboratoires de recherche (ICBMS, Laboratoire Hubert Curien, Laboratoire LTDS).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

La Commission européenne considère le PHA comme un polymère non naturel

La Commission européenne considère le PHA comme un polymère non naturel

La Commission européenne, dans les lignes directrices finales de la directive (UE) 2019/904, connue sous le nom de directive sur les plastiques à usage unique (SUPD), a qualifié les polyhydroxyalcanoates (PHA) comme des[…]

15/06/2021 | Panorama
France Chimie IDF dévoile son enquête sur le télétravail

France Chimie IDF dévoile son enquête sur le télétravail

Arkema contribue à la visibilité du football féminin en France

Arkema contribue à la visibilité du football féminin en France

BASF initie les écoliers de l’Oise à la chimie

BASF initie les écoliers de l’Oise à la chimie

Plus d'articles