Nous suivre Info chimie

Distribution : Brenntag inaugure son site normand de Montville

Sujets relatifs :

C'est en présence du président de Brenntag Europe, Daniel Pithois, et du directeur de Brenntag France, Yves Merolle, qu'a eu lieu l'inauguration du site industriel de Montville (Seine-Maritime), le 17e du distributeur en France. Racheté en 1994, ce centre logistique a été entièrement rénové, grâce à un investissement de 17 M€.
Il accueille désormais l'activité de stockage de produits chimiques pour Brenntag Normandie, en lieu et place de l'unité de Sotteville-lès-Rouen. Cette dernière date en effet des années 1960, et se trouve enclavée dans l'agglomération rouennaise. Un handicap pour une installation classée Seveso “seuil haut”. À l'inverse, Montville offre un terrain spacieux (10 hectares), et l'aménagement du site a été facilité par une collaboration active avec la commune. Les installations de la nouvelle implantation comprennent des cuves de stockage de 2800 m3 pour les solvants et de 2600 m3 pour la chimie minérale. Montville emploie plus de 80 personnes et réalise une activité de 120000 t/an de stockage et transfert de produits chimiques. Ses quatre activités principales sont liées à la chimie des acides et des bases (60 % de l'activité), les solvants (20 %), l'entreposage simple de produits toxiques, alimentaires, inflammables ou comburants (10 %) et enfin le « mixing-blending » ou mélange à façon (10 %). Cette dernière activité connaît d'ailleurs un développement important, les clients étant de plus en plus demandeurs de services pour les commodités. Brenntag était en 2004 le deuxième acteur du marché français de la distribution de produits chimiques, avec un chiffre d'affaires d'environ 420 .M€ Il se place ainsi derrière le leader Safic-Alcan (900 Mh de ventes en 2004) et devant Univar (300 Mh), Arnaud (185 M€) et Unipex (116 M€). Des projets multiples à l'international L'autre grande évolution du marché français, évalué à 2,3 Mrds € par la société, est la part grandissante des spécialités (produits pour l'industrie des cosmétiques et de la pharmacie…) au détriment de la chimie de base. « L'Hexagone est le théâtre d'une lutte féroce entre les différents acteurs du secteur, Brenntag et Univar en tête », précise Yves Merolle, directeur de Brenntag France. D'où des investissements conséquents, de l'ordre de 4,5 M€ par an, uniquement pour maintenir à niveau les infrastructures en termes de sécurité et de respect de l'environnement, des critères importants pour les autorités et les clients. Pour répondre à leurs attentes, Brenntag est d'ailleurs en train de mettre en place une task-force européenne sur Reach. Forte d'une dizaine de personnes, elle sera opérationnelle avant l'été. Par ailleurs, Brenntag serait actuellement en discussion avec un chimiste européen sur un important projet de sous-traitance. « Il consistera à réaliser du conditionnement à façon tenant compte des aspects physico-chimiques du produit. L'affaire pourrait être conclue dans l'année », indique Yves Merolle. Au niveau européen, l'inauguration du site de Montville fait suite à celles des sites de Budapest (Hongrie) et de Poznan (Pologne). Brenntag continue ainsi à renforcer sa position sur le continent, en attendant l'ouverture prochaine d'un centre de logistique à Valence (Espagne) et le lancement de deux autres projets en Allemagne et en Hollande. L'entreprise allemande réalise actuellement 60 % de ses 5 Mrds € de chiffre d'affaires en Europe. Hors de l'Union Européenne, ses autres projets, qui relèvent autant de la croissance organique que d'acquisitions, concernent le Maghreb - où Brenntag a récemment acquis 51 % du groupe Alliance (distributeur de spécialités chimiques), la Turquie (création de la filiale Brenntag Kimya en 2005) et la Chine, le prochain grand défi du groupe. De Montville, Grégoire Noble

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Jacobs acquiert Marmac

Jacobs acquiert Marmac

La société d'ingénierie a fait l'acquisition de l'Américain Marmac Field Services, spécialiste de la conception de pipelines. Cet accord, dont les détails financiers n'ont pas été dévoilés, permet à Jacobs d'étendre son empreinte géographique[…]

Vopak cède sa filiale  malaise

Vopak cède sa filiale malaise

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Un contrat pour EIL au Nigéria

Un contrat pour EIL au Nigéria

Plus d'articles