Nous suivre Info chimie

Dix ans d'Axelera

Le pôle de compétitivité Axelera a fêté ses dix ans le 15 juin, dans les luxueux salons de l'hôtel de ville de Lyon. À l'occasion, Gérard Collomb, le maire, s'est félicité que son agglomération abrite un pôle qui réconcilie chimie et environnement. « Il faut unir les forces vives que sont l'université, la recherche et la production et construire un écosystème performant pour continuer à porter notre territoire tous ensemble » a-t-il déclaré. Fondé en 2005 par Arkema, le CNRS, Engie, IFP Énergies nouvelles, Suez Environnement et Solvay, et dont les partenaires financeurs sont l'État, la Région Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon, Grenoble-Alpes Métropole, les départements de l'Isère, de la Drôme, de la Loire et de la Haute-Savoie, Axelera a connu une croissance remarquable, comptant désormais 310 adhérents, dont 50 % de PME et TPE.
 

Son bilan est impressionnant. 61 projets labellisés ont reçu un financement FUI. Dix-sept ont été clôturés et ont généré des retombées économiques avec 43 produits, technologies, procédés ou services commercialisés et 175 emplois créés. S'ajoute à ce bilan la création de deux entreprises : Lotus Synthesis et Kréatis. Le pôle Axelera est aussi à l'origine de la création de la plateforme d'innovation collaborative Axel'One et de l'Institut pour la Transition Énergétique IDEEL. Depuis 2013, le pôle est associé au partenariat public-privé SPIRE dans le cadre du programme européen H2020.
 


« Un rôle d'usine à produits d'avenir »
 

Outre cette vocation à monter des plateformes et des projets, le pôle a accompagné le développement de nombreuses entreprises, en particulier des PME, à travers la mise en place de services dont l'Axelera Business Club, l'Axelera Invest Club ou la participation à des salons en France et à l'étranger, à travers des stands collectifs. Car Axelera mène aussi une stratégie de développement à l'international, fortement soutenue par la Région Rhône-Alpes. Le pôle a ainsi ouvert, en 2010, une antenne à Shanghai et accompagné 16 PME adhérentes sur le marché chinois. Des missions collectives et inter-clustering ont été organisées depuis 2009 en Europe, au Brésil ou encore au Québec, permettant d'accompagner un total de 25 PME adhérentes. Et tout cela ne constitue qu'un résumé de ses faits d'armes.
 

Si le pôle soutient ouvertement les PME/TPE, les membres fondateurs ne se sentent pas lésés. « Nous avons mené une quarantaine de projets sous le label Axelera et construit une unité de recyclage de terres rares à St Fons (Coleoptere, ndlr). Avec Axelera, tout l'écosystème de la région se renforce et ça renforce Solvay », relate Pascal Juéry, membre du comité exécutif de Solvay. Le constat est aussi positif du côté d'Arkema. Nicolas de Warren, directeur des relations institutionnelles, explique qu'Arkema a participé à une trentaine de projets. Il estime que 10 % des efforts « longs termes » de sa société se font par le biais de soutiens dans le cadre d'Axelera.

Cette stratégie gagnante sera poursuivie sur les dix ans à venir selon deux axes prioritaires : une valorisation toujours plus poussée de projets de R&D et une poursuite du développement à l'internationalisation. Pour déployer cette stratégie, le conseil d'administration a nommé un nouveau président, Pierre Beccat, directeur de l'établissement de Lyon d'IFP Énergies nouvelles, en remplacement de Bruno Allenet (Engie). « Les projets de R&D restent au coeur de l'activité du pôle pour développer de la valeur. Nous allons soutenir un flux croissant de projets et aller de plus en plus vers des financements européens. L'objectif est que chaque projet aboutisse à un produit », a confirmé Pierre Beccat. En résumé, Axelera restera plus que jamais mobilisé pour jouer à fond son rôle « d'usine à produits d'avenir ».

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Grandes manoeuvres dans la chimie/pharma

[Édito] : Grandes manoeuvres dans la chimie/pharma

C'est l'un des rares effets positifs de la crise du coronavirus : le secteur de la santé est en pleine effervescence. Des tensions sur l'approvisionnement de certains médicaments ont mis en lumière la[…]

19/02/2021 | Edito Hebdoédito
[Édito] : Le club fermé des chimistes producteurs de biotech

[Édito] : Le club fermé des chimistes producteurs de biotech

[Édito] : L’abominable scénario de 2020

[Édito] : L’abominable scénario de 2020

[Édito] : Yara chamboule l’ammoniac

[Édito] : Yara chamboule l’ammoniac

Plus d'articles