Nous suivre Info chimie

Domo va racheter la branche polyamides de Solvay en Europe

Aurore Gayte

Sujets relatifs :

, ,
Domo va racheter la branche polyamides de Solvay en Europe

© Domo

Le feuilleton va enfin avoir une conclusion. Initialement annoncée en 2017, la cession des activités polyamides du groupe belge va enfin pouvoir avoir lieu, après deux ans de rebondissements.

C’est donc Domo qui va racheter la branche polyamides de Solvay en Europe, pour 300 millions d’euros. L’accord prévoit la cession des opérations plastiques techniques en France et en Pologne, des fibres de haute performance en France, ainsi que les activités polymères et substances intermédiaires en France, en Espagne et en Pologne. Deux sites sont concernés en France, celui de Saint-Fons Belle Etoile, où sont produits du sel Nylon, de l’hexaméthylène, des polyamides et des plastiques techniques, et le site de Valence, qui produit des fibres de polyamide 6.6. En Pologne, c’est le site de Gorzów qui est concerné par le rachat, qui produit des granulés plastiques à partir de polyamide 6 et 6.6. En Espagne, le site de Blanes, à proximité de Barcelone, lui aussi producteur de polyamides 6.6, deviendra la propriété de Domo.

Cet accord prévoit également une joint venture entre BASF et Domo en France pour la production d’acide adipique, à Chalampé, qui reprendra la direction des trois unités du site. Ces unités ont une capacité de production d’acide adipique de 340 000 tonnes par an. Au total, près de 1 100 employés en Europe travaillant à la production, à la vente, à l’assistance technique et à la R&D vont passer sous la houlette de Domo. 

Un nouveau leader du secteur

« C’est grand pas en avant pour notre entreprise », a commenté Alex Segers, le p-dg de Domo. « En intégrant les forces complémentaires des équipes des deux entreprises, nous augmenterons notre expertise auprès de nos clients en créant un fournisseur unique et compétitif de solutions en nylon », s’est-il enthousiasmé. Le rachat va en effet transformer Domo en « un leader » du secteur européen du polyamide 6.6, en plus de ses positions dans le nylon 6, grâce à « l’intégration verticale d’une entreprise avec des capacités technologiques uniques et un approvisionnement assuré en matières premières clés ».

Domo est une entreprise allemande spécialisée dans les intermédiaires, les nylons 6, et dans les plastiques techniques, dont les produits sont majoritairement utilisés dans les secteurs de l’automobile, de l’électronique et de la parapharmacie. Implantée depuis plus de 70 ans dans l’est de l’Allemagne, l’entreprise a installé des usines en Italie, en Chine et aux Etats-Unis. Avec cet achat, le chiffre d’affaires de Domo devrait passer de 900 millions d’euros à 1,6 Mrd €, a annoncé l’entreprise.

Un rachat compliqué

Le rachat de la branche polyamides de Solvay a connu plusieurs rebondissements depuis son annonce en septembre 2017. L’ensemble de l’activité polyamide du groupe belge devait à la base être racheté par BASF, pour la somme de 1,6 Mrd €, avant que l’Union Européenne ne retoque le projet après l’ouverture d’une enquête approfondie. En cause, la crainte de la diminution du nombre de fournisseurs appropriés, une hausse probable des prix et la restriction de l'accès aux concurrents à des matériaux essentiels sur plusieurs marchés liés à l'industrie du nylon au sein de l'Espace économique européen. L’Union Européenne a finalement donné son accord en janvier 2019, mais à la condition que la branche Européenne des polyamides de Solvay soit cédée à un autre acquéreur. BASF va cependant pouvoir racheter les activités polyamides de Solvay en Asie et en Amérique, les autorités de la concurrence pour ces zones n’ayant pas jugée contraire aux règles l’acquisition.

Une fois le rachat finalisé, Solvay continuera exploiter dix sites industriels en France : celui de Domsbale, de Melle, de La Rochelle, de Collonges-au-Mont-d’Or, de Pont-de-Claix, de Salindres, de Saint-Jean, de Tavaux, de Clamecy, et celui de Saint-Fons Spécialité, séparé du site de Saint-Fons Belle Etoile. Solvay conserve l’intégralité de ses centres de R&D, que le groupe va concentrer vers le site actuellement en construction à Saint-Fons Spécialité, qui sera une fois complété son plus grand centre mondial d’innovation.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Revêtements : Axalta rachète Capital Paints

Revêtements : Axalta rachète Capital Paints

Axalta Coating Systems a annoncé la conclusion d'un accord définitif portant sur l'acquisition de Capital Paints (Émirats arabes unis), fabricant de revêtements en poudre thermodurcissables[…]

18/09/2019 | RevêtementsActualités
Sibur et Sinopec signent deux partenariats

Sibur et Sinopec signent deux partenariats

Polyamides 12 : Evonik commence les travaux à Marl

Polyamides 12 : Evonik commence les travaux à Marl

Covestro vend sa branche européenne de feuilles de polycarbonate

Covestro vend sa branche européenne de feuilles de polycarbonate

Plus d'articles