Nous suivre Info chimie

Dow et Aksa finalisent leur projet de coentreprise

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le projet de coentreprise entre Dow et le producteur turc de fibres acryliques Aksa Akrilik Kimya Sanayii se précise. Les deux groupes ont signé un accord définitif visant à créer une entreprise détenue à parts égales dans le domaine des fibres de carbone. En juin, les partenaires avaient déjà signé un protocole d'entente à ce sujet (CPH n°554). L'objectif de cette coentreprise est de produire et commercialiser au niveau mondial des fibres de carbone et des dérivés et de développer des services associés. Le coût total du projet, qui comprend les financements des deux groupes et de tiers parties, devrait s'élever à 1 Mrd $ (780 M€) sur cinq ans et générer la création de 1 000 postes. Il permettra de renforcer le site de production d'Aksa situé à Yalova, en Turquie. Le groupe y produit 308 000 t/an de fibres d'acrylique (fibres textiles, techniques et de carbone) et détient 14,2 % de parts du marché mondial. Il emploie 1 000 personnes réparties sur son site de Yalova et ses bureaux à Istanbul pour un chiffre d'affaires d'environ 900 M$ en 2011. Les matériaux à base de fibres de carbone sont notamment utilisés dans l'énergie, les transports, la construction, etc. Un marché porteur estimé actuellement à 10 Mrds $. Et il devrait atteindre 40 Mrds $ d'ici 2022.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hydrogène vert : Linde construit un électrolyseur PEM

Hydrogène vert : Linde construit un électrolyseur PEM

Le spécialiste allemand des gaz industriels Linde a annoncé la construction d’une usine d’électrolyseurs à membrane à échange de protons (PEM) sur le complexe chimique de Leuna (Allemagne).[…]

19/01/2021 | Gaz industrielsChimie
Les dix opérations les plus marquantes de l’année 2020

Exclusif

Les dix opérations les plus marquantes de l’année 2020

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Plus d'articles