Nous suivre Info chimie

Dow et Mitsui rêvent de biopolymères

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Braskem pourrait prendre le projet comme une attaque frontale. Non seulement, Dow se lance dans les biopolymères. Mais en plus, le groupe américain s'y lance depuis le Brésil. De quoi challenger le leader mondial du polyéthylène biosourcé directement sur ses marchés et sur ses terres. Toutefois, le géant pétrochimique brésilien, qui a démarré ses premières lignes de production de polyéthylène vert l'an dernier, a le temps de voir venir. Son nouveau concurrent américain part avec un bon train de retard. D'autant que Dow, qui avait annoncé se lancer dans les biopolymères dès 2007, n'est pas en avance sur le projet qu'il avait initialement envisagé. Il y a quatre ans, le géant américain s'était associé au Brésilien Crystalsev, spécialiste du bioéthanol, dans le cadre d'une coentreprise dont l'ambition était d'implanter une usine de polyéthylène "vert" de 350 000 tonnes par an au Brésil. Mais la crise de 2008 a changé la donne. Crystalsev est tombé dans l'escarcelle de Louis Dreyfus Commodities, or ce groupe français n'a pas souhaité poursuivre le projet avec Dow. Lequel a alors acquis 100 % des parts des actifs déjà engagés dans cette coentreprise tuée dans l'œuf. C'est finalement aujourd'hui que les aspirations de l'Américain reprennent un nouveau souffle avec l'arrivée de Mitsui. Le groupe japonais a ainsi signé un protocole d'accord avec Dow pour s'engager dans la création d'une plateforme de biopolymères au Brésil. Les marchés ciblés sont ceux de l'emballage souple, de l'hygiène et du médical. Avec pour objectif, ni plus ni moins, d'édifier la « plus grande unité intégrée au monde de biopolymères produits à partir d'éthanol dérivé de canne à sucre », dixit les deux partenaires.

Mitsui a prévu un investissement initial de 200 millions de dollars. Ce qui lui permettra dans un premier temps d'acquérir 50 % du capital de Santa Vitória Açúcar e Alcool. Cette société actuellement entièrement détenue par Dow, et qui redeviendra donc coentreprise, est implantée dans l'état brésilien du Minas Gerais et produit déjà de la canne à sucre. La finalisation de la transaction est attendue avant la fin de l'année, après le feu vert des autorités de la concurrence. Sans attendre, Dow et Mitsui préparent la première phase du projet qui consistera à construire une unité d'éthanol, d'une capacité de 240 000 tonnes par an. Les travaux de construction sont programmés pour démarrer au troisième trimestre. Et les premières productions de bioéthanol sont entrevues au deuxième trimestre 2013, selon un porte-parole de Dow. La seconde phase est plus floue. Ni le calendrier ni les détails ne sont encore pleinement arrêtés. La seule certitude réside dans le fait qu'en aval du bioéthanol seront construites une unité de bioéthylène et une de polyéthylène.

Les médias japonais ont déjà estimé des investissements d'environ 2 Mrds $ pour la totalité du projet. Une estimation jugée surévaluée par Mitsui et que Dow a refusé de commenter même s'il a indiqué que ce projet représenterait son plus grand investissement au Brésil. Aujourd'hui, il y détient 17 unités industrielles, recensent 2 300 employés sur place, et y avait généré en 2009 un chiffre d'affaires de 2,3 Mrds $.

 

« En aval du bioéthanol seront construites une unité de bioéthylène et une de polyéthylène »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Le CIR à double tranchant ?

[Édito] : Le CIR à double tranchant ?

Finalement, le CIR n’a-t-il pas fait plus de mal que de bien ? Ce dispositif de crédit d’impôt recherche, loué par tous les industriels du pays et par les laboratoires académiques[…]

23/11/2020 | Innovation
[Édito] : Le double agenda de Thierry Le Hénaff

[Édito] : Le double agenda de Thierry Le Hénaff

[Édito] : Total garde (pour le moment) Cray Valley

[Édito] : Total garde (pour le moment) Cray Valley

[Édito] : Quand l’industrie chimique craint un Reach bis…

[Édito] : Quand l’industrie chimique craint un Reach bis…

Plus d'articles